Les Bourses européennes terminent en hausse une séance calme

Les Bourses européennes terminent en hausse une séance calme
Les Bourses européennes terminent en hausse une séance calme
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, à l'exception du Footsie, ont terminé en progression une séance sans événements notables lundi, les investisseurs se positionnant avant l'inflation américaine, mardi.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,55% à 7 689,8 points, tandis que le Dax allemand avançait de 0,65% et le Footsie britannique a terminé stable.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une hausse de 0,58%, contre 0,46% pour le FTSEurofirst 300 et 0,53% pour le Stoxx 600.

Les anticipations d'inflation des ménages américains pour janvier ont été le seul indicateur notable publié lundi.

A lire aussi...Comptage

Ces anticipations demeurent stables, ce qui encourage les investisseurs à parier que le risque d'un rebond de la dynamique des prix est écarté.

Pour autant, les marchés seront focalisés sur la publication de l'indice d'inflation CPI aux Etats-Unis mardi, qui pourrait forcer les investisseurs à réviser leurs perspectives économiques pour 2024.

Une salve d'indicateurs est attendue cette semaine de part et d'autre de l'Atlantique et animera les échanges, d'autant que les marchés font preuve de "complaisance", selon Alexandre Baradez, responsable de l’analyse marchés chez IG France.

"Depuis un mois et demi, les investisseurs (achètent) les bons chiffres macroéconomiques en considérant que c’est une excellente nouvelle si l’économie américaine parvient à performer dans un environnement de taux élevés", résume l'analyste, alors que les investisseurs achetaient à l'inverse les mauvaises nouvelles quelques mois plus tôt.

Dans un contexte de valorisations élevées, des surprises sur les indicateurs pourraient donc avoir un impact non négligeable.

Par ailleurs, la saison des résultats se poursuivra cette semaine en Europe.

VALEURS

La cotation de Believe a été suspendue après que le groupe de musique numérique a annoncé avoir reçu une offre d'achat de la part d'un consortium.

L Catterton a annoncé une offre publique d'achat sur les actions de Tod's en vue de retirer le titre de la cote, ce qui a fait progresser le groupe italien de 18,37%.

Saras a perdu 3,73% après que la famille Moratti a annoncé céder 35% du capital au groupe de négoce en matières premières Vitol au prix de 1,75 euro par action.

BofA Global Research a fait passer Siemens Energy de "neutre" à "achat", estimant que le pire est passé pour la division de turbines éoliennes Siemens Gamesa et que les activités non éoliennes devraient stimuler les bénéfices. Le titre a pris 5,72%.

Les groupes de livraison ont bondi après une note de Deutsche Bank, qui se dit "plus optimiste" sur le secteur. Just Eat Takeaway.com a pris 8,78%, contre 1,17% pour Deliveroo et 4,5% pour Delivery Hero.

A WALL STREET

Wall Street est en légère progression en l'absence d'événements notables.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une hausse de 0,54% pour le Dow Jones, contre 0,40% pour le Standard & Poor's 500 et 0,49% pour le Nasdaq Composite.

TAUX

Les rendements européens sont demeurés stables dans un contexte attentiste.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury américain à dix ans était stable à 4,189%, contre 4,4822% pour le taux à deux ans.

Le rendement du dix ans allemand a perdu 1,1 point de base à 2,368%, tandis que celui du deux ans s'est érodé de 1,6 pb à 2,7072%.

CHANGES

L'euro s'affaiblit face au dollar, soutenu par les derniers chiffres de la Réserve fédérale sur les anticipations d'inflation des ménages.

Le dollar est stable face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro cède 0,08% à 1,0773 dollar. La livre sterling fait du surplace à 1,2626 dollar.

PÉTROLE

Le brut recule sous la pression de prises de profits.

Le Brent recule de 0,72% à 81,6 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,39% à 76,54 dollars.

A SUIVRE MARDI :

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Bertrand Boucey)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité