»
»
»
Consultation

Les Bourses européennes en légère hausse avant le G20

Les Bourses européennes en légère hausse avant le G20
Crédit photo © Reuters

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse prudente jeudi matin, l'évocation d'une trêve commerciale entre Washington et Pékin n'apaisant que partiellement les inquiétudes des investisseurs à la veille du G20.

À Paris, l'indice CAC 40, qui vient d'enchaîne quatre séances consécutives de repli, grappille 0,05% à 5.503,23 points vers 08h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,67%, soutenu entre autres par le géant de la chimie Bayer. A Londres, le FTSE gagne 0,15%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,23%, le FTSEurofirst 300 de 0,26% et le Stoxx 600 de 0,23%.

Les Etats-Unis et la Chine sont convenus d'une trêve provisoire dans leur différend commercial avant la rencontre entre les présidents des deux pays en marge du sommet du G20 ce week-end au Japon, rapporte jeudi le South China Morning Post. Cette pause dans l'escalade commerciale éviterait l'imposition de droits de douane américains sur les 300 milliards de dollars restants de produits chinois.

Mercredi Donald Trump a réitéré sa menace de taxer les importations chinoises en cas d'absence d'accord commercial avec la Chine tout en précisant que ces nouvelles taxes, si elles entraient en vigueur, seraient de 10% et non de 25%. Il a ajouté qu'il était possible de trouver un accord commercial avec son homologue chinois.

De son côté, la Chine a dit s'opposer aux abus américains en matière de contrôle des exportations et appelé les Etats-Unis à revenir sur la voie de la coopération.

La journée sera animée entre autres par la publication des indices du climat des affaires et du sentiment économique en zone euro, par celle de la première estimation de l'inflation allemande pour le mois de juin et par les chiffres définitifs du PIB américain du premier trimestre.

VALEURS

Le secteur des ressources de base (+1,27%) et celui de l'automobile (+1,34%) sont en nette hausse, la perspective d'une pause dans l'escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Chine soulageant les valeurs exposées au ralentissement des échanges commerciaux.

Le secteur de la distribution se distingue lui aussi à la hausse (+1,67%) grâce à l'envolée du cours du suédois H&M (+9,89%), numéro deux mondial du prêt-à-porter, après l'annonce d'un bon démarrage des ventes de ses collections d'été malgré une diminution des remises.

Bayer avance de 8,07% à la Bourse de Francfort après avoir annoncé la formation d'un comité chargé de régler les litiges liés au glyphosate en engageant un avocat extérieur, une initiative saluée par le fonds activiste Elliott, qui a révélé détenir pour 1,1 milliard d'euros de titre du groupe allemand.

En baisse, ADP perd 1,88% après un abaissement de recommandation de HSBC à "alléger".

EN ASIE

La perspective d'une pause, voire d'un accord durable, dans la guerre commerciale entre Washington et Pékin a soutenu les places asiatiques.

A La Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en hausse de 1,19% avec en tête les valeurs exposées au marché chinois.

Le CSI des grandes capitalisations de Chine continentale a pris 1,1%.. Aux nouvelles encourageantes sur le commerce s'ajoute l'annonce du rebond des bénéfices du secteur industriel chinois en mai.

A WALL STREET

Les indices de la Bourse de New York ont terminé mercredi en ordre dispersé après leur repli de la veille, des signaux contradictoires sur le commerce effaçant l'effet positif d'un rebond des valeurs technologiques.

L'indice Dow Jones a perdu 0,04% et le S&P-500 a cédé 0,12% tandis que le Nasdaq Composite avançait de 0,32%.

L'indice sectoriel de la technologie a gagné 1,09%, emmené par Micron Technology (+13,34%) après l'annonce de la reprise de certaines livraisons au chinois Huawei et l'évocation de signes d'amélioration de la demande.

Boeing et Caterpillar, très exposés au commerce en Chine, ont gagné respectivement 1,58% et 1,07%.

TAUX

En favorisant un retour sur les actifs plus risqués, le regain d'optimisme sur la résolution du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine permet aux rendements obligataires de progresser.

Le 10 ans allemand gagne près de deux points de base à -0,293% après avoir touché en début d'échange -0,27%, son plus haut niveau depuis le 18 juin.

Le rendement des Treasuries à 10 ans affiche une hausse plus modeste, à 2,055%.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar progresse face au yen (+0,19%), à un plus haut d'une semaine, porté par les espoirs sur le commerce et par les déclarations de dirigeants de la Réserve fédérale qui ont tempéré les attentes des investisseurs sur une baisse de taux le mois prochain.

Face à panier de devises de référence, l'indice dollar prend 0,05%.

L'euro est stable à 1,1365 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole reculent, effaçant une partie des gains engrangés la veille, en attendant l'ouverture du sommet du G20 et la réunion des membres de l'Opep+ portant sur une limitation la production.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 39 cents, soit 0,66%, à 58,99 dollars le baril, après un plus haut d'un mois atteint mercredi à 59,93. Le Brent recule à 65,92 dollars contre un plus haut la veille à 66,85, un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis le 30 mai.

(Édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com