»
»
»
Consultation

Les Bourses européennes aux prises avec les résultats

Les Bourses européennes aux prises avec les résultats

Crédit photo © Reuters

par Blandine Henault

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mardi matin, dans une séance animée par de multiples publications de résultats d'entreprises.

À Paris, l'indice CAC 40 est stable à 5.438,78 points vers 07h50 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,32% et à Londres, le FTSE progresse de 0,31%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,12%, le FTSEurofirst 300 s'octroie 0,16% et le Stoxx 600 prend 0,12%.

Lanterne rouge de l'indice paneuropéen, l'autrichien AMS chute de 11,09% après avoir averti d'un probable ralentissement de ses ventes sur la période avril-juin en raison de commandes plus faibles de l'un de ses principaux clients.

Le groupe n'a pas précisé lequel mais il est l'un des principaux fournisseurs d'Apple en puces électroniques. L'avertissement d'AMS risque donc d'alimenter les craintes d'un essoufflement de la demande de smartphones, qui ont déjà pénalisé la marque à la pomme et l'ensemble du secteur technologique ces dernières séances.

Dans la foulée d'AMS, STMicroelectronics ou encore Dialog Semiconductor, autres fournisseurs d'Apple, reculent respectivement de 1,97% et 4,82%.

Egalement sanctionné, Eurofins Scientific chute de 5,61% après la publication d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour le premier trimestre.

Toujours à Paris, les publications de Michelin (-1,56%) et PSA (-1,11%) sont reçues sans enthousiasme.

A l'inverse, l'allemand SAP grimpe de 3,68% après le relèvement de ses prévisions.

LE BRENT À PLUS DE 75 DOLLARS LE BARIL

La meilleure performance sectorielle en Europe revient aux valeurs du pétrole et gaz (+0,84%) soutenues par la progression continue des cours du brut. Le baril de Brent évolue à plus de 75 dollars et le baril de brut léger américain s'approche des 70 dollars, une barre qu'il n'a pas franchie depuis le 28 novembre 2014.

C'est ce renchérissement du pétrole, associé à d'autres matières premières, qui explique en partie la remontée des rendements obligataires, le 10 ans américain ayant frôlé lundi le seuil de 3%. Il est revenu depuis autour de 2,96%.

En revanche, le cours de l'aluminium recule encore de 2,61% après avoir chuté de 7% lundi en réaction à l'annonce par Washington d'un possible allègement des sanctions contre le géant russe du secteur Rusal.

Sur les Bourses asiatiques, les places de Chine continentale et Hong Kong ont clôturé en nette hausse en réaction aux annonces entourant le politburo du Parti communiste, principal organe de décision, qui a réitéré ses appels à l'ouverture de l'économie du pays.

Tokyo a clôturé dans le vert (+0,86%) et les contrats à terme sur les indices américains sont orientés en hausse. Les investisseurs américains ont salué après la clôture les résultats d'Alphabet, la maison mère de Google, qui précèdent ceux de Facebook, Microsoft, Amazon et Intel attendus plus tard dans la semaine.

Sur le marché des changes, le dollar évolue à un plus haut depuis la mi-janvier face à un panier de devises de référence, tiré par la remontée des rendements des emprunts d'Etat américains.

Le billet vert a notamment touché un plus haut de deux mois face au yen, franchissant un seuil technique important à 108. Parallèlement, l'euro est retombé à moins de 1,22 dollar, un plus bas depuis début mars.

(Édité par Véronique Tison)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com