Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les autorités françaises mobilisées pour rapatrier les Français bloqués au Maroc

Les autorités françaises mobilisées pour rapatrier les Français bloqués au Maroc
Crédit photo © Reuters

PARIS/RABAT (Reuters) - Les autorités françaises ont annoncé samedi qu'elles allaient organiser des vols pour permettre le rapatriement des ressortissants français bloqués au Maroc.

Les autorités marocaines ont suspendu ces dernières heures les vols en provenance et à destination de la France, mais aussi de la Chine, de l'Espagne, de l'Italie, de l'Algérie, de la Belgique, des Pays-Bas, de l'Allemagne, du Portugal et d'une quarantaine d'autres pays par craintes de risque de propagation du coronavirus.

Au moment où l'interdiction des vols vers la France a été mise en oeuvre, plusieurs milliers de Français séjournaient dans le pays.

"A nos compatriotes bloqués au Maroc: de nouveaux vols sont en cours d’organisation pour vous permettre de regagner la France", a annoncé samedi Emmanuel Macron sur Twitter. Le président français ajoute qu'il "demande aux autorités marocaines de veiller à ce que tout le nécessaire soit fait au plus vite".

Des vidéos enregistrées samedi à l'aéroport de Marrakech montrent plusieurs dizaines de passagers bloqués, certains scandant "Macron, un avion !"

En début d'après-midi, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a indiqué sur Twitter que des premiers vols avaient pu repartir samedi matin vers la France.

Il a ajouté qu'il s'était entretenu à plusieurs reprises avec son homologue marocain Nasser Bourita pour faciliter le retour du Maroc des ressortissants français.

L'ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, a indiqué que la cellule de crise mise en oeuvre par son ambassade et ses services avaient répondu à plus de 6.000 appels.

Dans une vidéo mise en ligne sur son compte Twitter, la diplomate précise que "plusieurs milliers de Français se trouvaient ici (au Maroc) lorsque la décision a été prise d'arrêter les vols vers la France".

Elle ajoute que certains vols vers la France ont été reprogrammés ou qu'il est possible de rentrer en France en passant par "des pays européens où il y a encore des possibilités de vol". Il est également de passer par l'enclave espagnole de Ceuta pour y prendre un ferry à destination de l'Europe.

(Henri-Pierre André avec Ahmed Eljechtimi à Rabat)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !