»
»
»
Consultation

Les astronautes victimes d'une panne de Soyouz repartiront au printemps

Les astronautes victimes d'une panne de Soyouz repartiront au printemps
Crédit photo © Reuters

MOSCOU (Reuters) - Les deux astronautes qui ont survécu jeudi à une défaillance d'un des moteurs d'une capsule Soyouz après son décollage à destination du cosmodrome de Baïkonour repartiront dans l'espace au printemps prochain, a annoncé vendredi le patron de l'agence spatiale russe Roscosmos, Dmitri Rogozine.

Le Russe Alexeï Ovchinine et l'Américain Nick Hague ont dû effectuer un atterrissage d'urgence après la panne alors que leur vaisseau partait vers la Station spatiale internationale (ISS). Ils sont indemnes et en bonne santé.

Cet accident est la première avarie grave subie par une capsule Soyouz habitée depuis 1983, lorsqu'un équipage avait survécu de justesse à une explosion sur le pas de tir.

Moscou a suspendu tous les vols habités jusqu'à nouvel ordre afin de comprendre les raisons de la défaillance de jeudi.

L'administrateur de la Nasa Jim Bridenstine a dit vendredi avoir pleine confiance dans les vaisseaux Soyouz, ajoutant que des astronautes américains allaient à nouveau voler à leur bord.

Interrogé par des journalistes à Moscou, le patron de l'agence spatiale américaine s'est dit convaincu que le prochain vol habité de Soyouz, programmé en décembre avec trois personnes à bord, dont un Américain, aurait bien lieu comme prévu.

La Nasa dépend des fusées russes pour transporter ses astronautes jusqu'à l'ISS, à environ 400 km au-dessus de la Terre, depuis l'interruption du programme de navettes en 2011.

L'agence attend en début d'année prochaine le résultat d'essais de deux nouvelles fusées commerciales proposées par les sociétés SpaceX et Boeing.

"Je pense que d'ici le milieu de l'an prochain, nous enverrons des équipages dans ces fusées", a déclaré Jim Bridenstine.

Trois spationautes, un Russe, un Américain et un Allemand, tournent actuellement en orbite dans la Station spatiale internationale.

(Andrew Osborn, Maria Kiselyova; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com