Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les actions restent en mode pause, SocGen en tête du CAC

Les actions restent en mode pause, SocGen en tête du CAC
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes varient peu mercredi en début de séance, prolongeant une pause logique dans un climat d'ensemble toujours favorable aux actifs risqués avec des progrès vers l'adoption d'un plan de relance budgétaire massif aux Etats-Unis et dans la distribution des vaccins contre le coronavirus.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,1% à 5.697,02 points vers 07h57 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,05% et à Londres, le FTSE progresse de 0,16%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,14%, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 progressant chacun de 0,19%.

Les Bourses européennes et Wall Street ont terminé mardi en ordre dispersé avec de faibles variations, les investisseurs reprenant leur souffle après une séquence de hausse portée par les espoirs de reprise économique.

Les contrats à terme signalent pour l'instant une ouverture des indices de référence de la Bourse de New York en hausse modérée.

Autre soutien pour les marchés d'actions, les bénéfices trimestriels des entreprises, désormais attendus en hausse de 2,5% pour les composants du S&P-500, contre une baisse anticipée de 10,3% en début d'année, selon les données I/B/E/S de Refinitiv.

Sur le plan macroéconomique, l'inflation en Allemagne est redevenue positive en janvier et a nettement dépassé les attentes, confirment les chiffres définitifs publiés mercredi par Destatis, l'office fédéral de la statistique.

La hausse des prix dans la première économie d'Europe, calculée aux normes européennes IPCH, s'affiche à 1,6% en rythme annuel, comme en première estimation, et se rapproche ainsi de l'objectif de la Banque centrale européenne d'une hausse des prix inférieure à mais proche de 2% sur un an.

La retour de l'inflation préoccupe les marchés. Dans ce contexte, le discours que doit prononcer à 19h00 GMT le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, sur la situation du marché de l'emploi aux Etats-Unis, sera suivi avec attention.

VALEURS EN EUROPE

Société générale prend la tête du CAC 40 avec un gain de 2,43%. Les provisions liées à la crise du coronavirus ont pesé moins qu'attendu sur ses profits, compensant ainsi des performances en repli dans le trading.

Natixis grimpe de 7,3%, plus forte hausse du SBF 120). La banque a publié mardi des résultats trimestriels en baisse tout en mettant en avant sa bonne santé financière au moment où sa maison mère, BPCE, s'apprête à lancer une offre d'achat sur les 29,3% de son capital qu'elle ne possède pas encore, au prix de 4,0 euros par action.

La plupart des indices sectoriels sont dans le vert, à commencer par celui des ressources de base, très cyclique, qui prend 1,46%.

A la hausse également, Thyssenkrupp gagne 4,43% après avoir relevé l'ensemble de ses objectifs financiers annuels.

Du côté des petites valeurs, Genfit bondit de 22,98%, la plus forte hausse du CAC Mid & Small, après une étude encourageante sur l'efficacité d'un de ses traitements contre la cholangite biliaire primitive (PBC).

Contre la tendance à Paris, Ubisoft perd 6,45% après des résultats trimestriels mal accueillis.

A WALL STREET

Le Dow Jones et le S&P 500 ont marqué une pause mardi mais le Nasdaq a encore progressé pour enrichir sa collection de records de clôture.

Le Dow a cédé 9,93 points (0,03%) à 31.375,83 points et le S&P-500, plus large, a perdu 4,36 points (0,11%) à 3.911,23 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 20,06 points (0,14%) à 14.007,70 points.

Coty a déçu après un chiffre d'affaires moins bon qu'attendu en raison d'une faible demande, entraînant une chute de 15,1% du titre du groupe de cosmétiques.

Riot Blockchain et Marathon Patent ont en revanche progressé respectivement de 7% et 5% dans le sillage de l'envolée du cours du bitcoin, qui s'apaise mercredi après s'être approché du cap de 50.000 dollars.

EN ASIE

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo, qui évolue à un pic de 30 ans, a gagné 0,19% et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,8%, dépassant son pic de janvier pour battre son record absolu.

L'indice CSI 300 des grande capitalisations de Chine continentale a gagné 2,1%, à un plus haut de 13 ans, et le SSE Composite de la Bourse de Shanghai a pris 1,4% pour toucher un plus haut de cinq ans avant de fermer pour une semaine pour les cérémonies du nouvel an lunaire.

CHANGES/TAUX

Le dollar, qui perd de son attrait de valeur refuge dans un climat favorable aux actifs risqués, recule légèrement face à un panier de devises de référence dont l'euro qui gagne un peu de terrain à 1,2137.

Sur le front de la dette souveraine, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans est quasiment stable, autour de 1,16%, avant les chiffres mensuels de l'inflation aux Etats-Unis (13h30 GMT) et le discours de Jerome Powell.

Son équivalent allemand varie peu lui aussi dans les premiers échanges en Europe, autour de -0,444%.

PÉTROLE

Du côté du pétrole, les deux contrats de référence se replient légèrement après sept séances de hausse dans l'espoir d'une reprise de la demande et d'une offre contenue.

Le Brent de mer du Nord perd 0,1% à 61,04 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,2% à 58,25 dollars.

(Edité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !