»
»
»
Consultation

Les actions repartent, l'euro grimpe après l'accord de Bruxelles

Les actions repartent, l'euro grimpe après l'accord de Bruxelles
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent nettement vendredi à mi-séance et Wall Street est signalée dans le vert à l'ouverture, le rebond des Bourses chinoises entraînant un regain d'appétit pour le risque.

Le contexte est marqué en outre par une forte appréciation de l'euro (+0,7% à 1,1648 dollars) après l'accord trouvé à Bruxelles sur les questions migratoires.

La monnaie unique a légèrement accru ses gains après l'annonce que l'inflation dans la zone euro avait atteint en juin la barre des 2% pour la première fois depuis février 2017, une évolution conforme à l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE), qui dispose ainsi d'un peu plus de marges de manoeuvre pour normaliser sa politique.

À Paris, le CAC 40 prend 1,16% à 5.336,6 vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,95% et à Londres, le FTSE progresse de 0,7%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,94%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,13% et le Stoxx 600 0,93%.

Les futures new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% à 0,6% pour les trois grands indices mais la tendance pourrait évoluer avec la publication à 12h30 GMT, soit une heure avant l'ouverture, des statistiques des revenus et dépenses des ménages américains en mai, qui incluent l'indice des prix PCE, très suivi par la Réserve fédérale.

Les indices européens avaient terminé en net repli jeudi, les inquiétudes restant vives face aux incertitudes entourant la politique commerciale des Etats-Unis et à la perspective d'une éventuelle escalade dans le conflit opposant la première puissance économique mondiale à ses principaux partenaires.

Le plongeon des Bourses chinoises et du yuan, qui a accusé en juin sa pire performance mensuelle depuis 1994, avait contribué à alimenter la prudence. Le rebond enregistré vendredi permet ainsi de rassurer: l'indice composite à Shanghai, tombé jeudi à un plus de bas de deux ans, a grimpé de 2,2% au lendemain de l'annonce par Pékin d'un assouplissement des règles sur les investissements étrangers dans de nombreux secteurs dont la banque, l'automobile, l'industrie lourde et l'agriculture.

La banque centrale chinoise a en outre déclaré qu'elle ferait en sorte que la liquidité du marché reste "raisonnablement ample".

ACCORD À BRUXELLES

Autre sujet de satisfaction pour les investisseurs européens, les dirigeants de l'Union européenne réunis à Bruxelles ont trouvé au bout de la nuit un accord sur les questions migratoires, s'épargnant ainsi une nouvelle crise qui menaçait de créer des profondes divisions au sein des Etats membres et de remettre en cause la coalition gouvernementale menée par Angela Merkel en Allemagne.

L'apaisement, au moins temporaire, des craintes sur le front commercial favorise une légère remontée des rendements obligataires, qui avaient touché la veille des plus bas d'un mois. Le 10 ans américain revient à 2,85% et son homologue allemand à 0,32%.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut poursuivent leur remontée avec un peu moins d'intensité que les jours précédents.

Aux valeurs en Europe, le rebond est mené par les compartiments de la technologie (+1,63%), de l'automobile (+0,45%) et des ressources de base (+0,92%), les plus fortement pénalisés par le regain des tensions commerciales.

A Paris, Casino se distingue (+4,07%) après le relèvement du conseil de Bank of America-Merrill Lynch et de Kepler Cheuvreux à "achat".

A Francfort, le groupe allemand de transport maritime Hapag-Lloyd chute de 14,65% après la révision en baisse de ses prévisions de résultats, qu'il explique par la lenteur de la remontée des prix et la hausse des coûts de carburant.

(Édité par Benoît Van Overstraeten)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com