Les actions pénalisées par un accès de prudence, Atos chute

Les actions pénalisées par un accès de prudence, Atos chute
Les actions pénalisées par un accès de prudence, Atos chute
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent en début de séance lundi, les inquiétudes liées à la politique monétaire américaine et aux tensions géopolitiques incitant les investisseurs à la prudence.

À Paris, le CAC 40, qui progressait dans les tout premiers échanges, perd 0,48% à 7.184,64 points à 08h45 GMT. A Londres, le FTSE 100 cède 0,13% et à Francfort, le Dax recule de 0,46%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,43%, le FTSEurofirst 300 de 0,27% et le Stoxx 600 de 0,46%.

Après le repli provoqué par le rapport mensuel sur l'emploi américain, qui a ravivé les craintes d'un resserrement accéléré de la politique monétaire américaine, les investisseurs pourraient hésiter à revenir sur les actions avant la publication mercredi des chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis, qui devraient confirmer la persistance des tensions inflationnistes.

Les rendements obligataires de référence restent orientés à la hausse, à -0,029% pour celui du Bund allemand à dix ans, au plus haut depuis la mi-2019, et plus de 1,80% pour son équivalent américain.

Les contrats à terme sur les principaux indices américains, qui progressaient en début de journée, sont passés dans le rouge.

Les marchés attendent par ailleurs le début du sommet entre les Etats-Unis et la Russie à Genève, lors duquel la situation en Ukraine devrait être l'un des principaux sujets de discussion.

En Europe, la plus forte baisse sectorielle est pour le compartiment de l'immobilier, dont l'indice Stoxx cède 1,43%. Les valeurs britanniques du secteur souffrent de la décision du gouvernement de Boris Johnson d'obliger les propriétaires d'immeubles de grande hauteur à améliorer la sécurité incendie des bâtiments, qui représente une facture globale de quelque cinq milliards de livres.

Persimmon abandonne 3,94%, Taylor Wimpey 3,06%.

La plus forte baisse du Stoxx 600 est pour Atos, qui chute de 15,91%, au plus bas depuis 2012, après avoir publié des résultats annuels préliminaires inférieurs aux objectifs présentés en juillet.

En hausse, BMW gagne 1,27%, la meilleure performance de l'EuroStoxx 50, après le relèvement de la recommandation de Goldman Sachs, passé à l'achat.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !