Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les actions en hausse, l'optimisme sur la reprise domine

Les actions en hausse, l'optimisme sur la reprise domine
Crédit photo © Reuters

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes poursuivent leur hausse en début de séance mardi, dans la foulée de leur élan de la veille et des records de Wall Street, grâce à l'espoir de reprise de l'économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,39% à 5.610,38 points vers 09h00 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,54% à 13.864,16 points, après un record à 13.903,11.

À Londres, après un jour de fermeture supplémentaire lundi pour le "Boxing Day", le FTSE s'octroie 1,79%, profitant à son tour de la signature jeudi d'un accord commercial entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro est en hausse de 0,55%, le FTSEurofirst 300 de 0,86% et le Stoxx 600 de 0,88%.

A trois jours du passage en 2021, les marchés actions pourraient terminer l'année, marquée par la pandémie de COVID-19 et ses ravages sur l'économie mondiale, avec la perspective d'un redressement plus rapide et durable que sont venus nourrir dernièrement le début de la campagne vaccinale en Europe et le plan de relance américain.

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, a voté lundi en faveur d'une augmentation de l'aide directe aux particuliers à 2.000 dollars, comme le demandait Donald Trump dans le cadre du plan de relance, conclu et ratifié au terme d'un long suspense.

La proposition est désormais entre les mains du Sénat où les républicains, majoritaires, ont déjà fait part par le passé de leur opposition à relever le montant du chèque envoyé aux Américains en difficulté face à la crise, une mesure qu'ils jugeaient trop coûteuse.

VALEURS

En Bourse en Europe, la plupart des indices sectoriels sont dans le vert dans les premiers échanges comme celui des transports et loisirs, qui prend 2,34%.

Les groupes ayant particulièrement souffert de la crise sanitaire se retrouvent parmi les plus importantes progressions du Stoxx 600: les compagnies aériennes IAG et Lufthansa gagnent respectivement 3,86% et 6,51%, le voyagiste TUI s'adjuge 9,06% à Londres.

Air France-KLM avance de 3,27% et le groupe hôtelier Accor de 2,67%.

Le groupe pharmaceutique AstraZeneca gagne 4,8% en anticipation de l'homologation dans les prochains jours de son vaccin contre le COVID-19 par les autorités britanniques.

SAP prend 2,38% après la demande de sa filiale Qualtrics d'une introduction en Bourse aux États-Unis.

A WALL STREET

Les contrats à terme de Wall Street signalent pour l'heure une ouverture dans le vert (+0,5%) après une séance marquée lundi par des records en clôture pour les indices phares de la cote à la suite de la ratification du plan de relance américain.

Le Dow Jones a gagné 0,68% à 30.403,97 points. Le S&P-500 a pris 0,87%, à 3.735,36 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 0,74% à 12.899,42 points.

American Airlines, Delta et United Airlines ont pris de 1% à 2,5%, le nouveau plan de relance prévoyant 15 milliards de dollars d'aides au secteur aérien.

EN ASIE

A Tokyo, le Nikkei a bondi de 2,66%, à un plus haut depuis août 1990 et sa meilleure performance quotidienne depuis juin, grâce à la signature par Donald Trump du très attendu plan d'aide économique aux Etats-Unis.

"Les investisseurs qui achètent des actions aujourd'hui prennent de nouvelles positions pour 2021", a déclaré Takashi Hiroki chez Monex Securities.

Le Kospi (+0,42%) à Séoul a fini à un plus haut en clôture. La Corée du Sud a dévoilé un nouvel ensemble budgétaire, de 8,49 milliards de dollars, destiné à soutenir les petites entreprises affectées par la nouvelle vague de l'épidémie.

A contrario, les marchés chinois ont reculé alors que les investisseurs ont pris leurs bénéfices après un rallye alimenté par un soutien politique continu et des indicateurs soulignant la reprise de l'économie du pays.

L'indice composite de Shanghai a baissé de 0,54% tandis que l'indice CSI300 a reculé de 0,42%.

CHANGES/TAUX

Le dollar, privé de son attrait de valeur refuge, cède 0,36% face à un panier de devises de référence. L'"indice dollar" accuse un repli de près de 2% sur le mois.

Sa faiblesse continue de profiter à l'euro, qui s'échange autour de 1,2244 dollar.

La livre prend 0,39% face au billet vert après l'accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur leurs relations commerciales à partir du 1er janvier.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est en hausse modérée, à 0,9447%. En Europe, celui du Bund allemand de même échéance se stabilise à -0,572%.

PÉTROLE

Le pétrole monte pour la troisième fois en quatre séances, porté par les anticipations de hausse de la demande mondiale. Le baril de Brent gagne 1,08% à 51,41 dollars et celui de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 1,09% à 48,14 dollars.

AUCUN INDICATEUR MAJEUR À L'AGENDA DU 29 DECEMBRE

(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !