»
»
»
Consultation

Les actions en Europe repartent sur de bonnes nouvelles d'Italie

Les actions en Europe repartent sur de bonnes nouvelles d'Italie
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes amorcent un rebond mercredi à l'ouverture après des nouvelles rassurantes venues d'Italie, où le gouvernement pourrait revoir à la baisse ses objectifs de déficit budgétaire.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,32% à 5.485,6 points vers 07h50 GMT. À Londres, le FTSE gagne 0,26% et à Milan, l'indice FTMIB progresse de 1,01%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,3%, le FTSEurofirst 300 de 0,32% et le Stoxx 600 de 0,27%.

La Bourse de Francfort est fermée pour cause de jour férié, tout comme les marchés de Chine continentale.

Le gouvernement italien prévoit désormais de réduire son déficit budgétaire à 2,2% du produit intérieur brut (PIB) en 2020 et 2% en 2021, après 2,4% en 2019, a dit mercredi une source proche de la Ligue, l'un des partis de la coalition au pouvoir, confirmant des informations du Corriere della Sera et de la Repubblica.

La coalition formée par la Ligue d'extrême droite et le Mouvement 5 Etoiles avait fixé jeudi dernier un déficit budgétaire à 2,4% du PIB au cours des trois prochaines années - 2019, 2020 et 2021 -, soit le triple de l'objectif fixé par l'équipe précédente, ce qui avait suscité une vive réaction des marchés financiers et de la Commission européenne.

Le président du Conseil Giuseppe Conte a déclaré mardi soir que l'exécutif avait travaillé "pour faire en sorte que le budget accélère la baisse du ratio dette-PIB de manière cohérente sur une période de trois ans".

Giuseppe Conte doit réunir ses principaux ministres vers 13h00 (11h00 GMT) pour discuter des objectifs budgétaires pour la période 2019-2021, a déclaré une autre source gouvernementale.

Ces nouvelles ont fait repartir l'euro, qui avait reculé sur la crainte d'un dérapage budgétaire de la troisième économie de la zone euro, et favorisent une détente sur les taux italiens.

Les investisseurs européens prendront connaissance dans la matinée des résultats des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité des services dans la zone euro.

AUX VALEURS

En Bourse en Europe, les banques mènent la danse : l'indice des banques italiennes prend 1,7%, après avoir chuté de plus de 13% lors des cinq dernières séances, et celui des établissements de la zone euro gagne 0,93% .

Banco PM (+3%), Intesa Sanpaolo (+2,13%) et Mediobanca (+1,01%) figurent parmi les plus fortes progressions du Stoxx 600.

A Paris, Michelin (+2,54%) et Altran (+10,68%) profitent du relèvement de leur recommandation, par Morgan Stanley et Kepler Cheuvreux respectivement.

A la baisse, Tesco perd 6,29% après l'annonce d'un bénéfice semestriel inférieur aux attentes.

TAUX

La détente est sensible sur les taux des emprunts d'Etat italiens à 2 et 10 ans, qui perdent respectivement 15 et 9 points de base.

Du côté des Etats-Unis, la courbe des taux américaine s'est encore aplatie mardi, les déclarations du président de la Réserve fédérale ayant contribué à relever les échéances courtes sans faire réagir les taux longs.

Jerome Powell a salué mardi des perspectives économiques "remarquablement positives" pour les Etats-Unis, en passe, selon lui, d'entrer dans une ère "rare d'un point de vue historique" où se combinent chômage très bas et inflation maîtrisée.

Le président de la Fed doit prendre la parole à nouveau en participant à un débat dans la soirée (20h00 GMT).

CHANGES

L'euro reprend 0,3% à 1,1585 dollar sur les nouvelles venues d'Italie, mettant fin à cinq séances de baisse qui l'avaient précipité vers un creux de six semaines à 1,1506.

Le dollar abandonne 0,2% face à un panier de devises de référence.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,66%, pénalisée par le secteur automobile après les chiffres décevants de ventes aux Etats-Unis pour le mois de septembre annoncés mardi.

Toyota a cédé 2,94%, Honda 4,25% et Nissan 2,08%.

Les principaux constructeurs automobiles ont annoncé mardi une baisse sensible de leurs ventes aux Etats-Unis en septembre, partiellement liée à la chute de la demande dans les régions frappées par l'ouragan Florence.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) recule de 0,15%.

A WALL STREET

Le Dow Jones est parvenu à terminer la séance de mardi sur un record avec un gros coup de pouce d'Intel (+3,55%). Le S&P-500 a fini stable et le Nasdaq a perdu un peu de terrain, en partie à cause de Facebook (-1,9%), sanctionné pour une faille de sécurité.

Les contrats à terme sur les indices américains laissent entrevoir une ouverture en hausse mercredi de l'ordre de 0,2%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont orientés en légère hausse, se maintenant à proximité de pics de quatre ans dans la perspective de l'entrée en vigueur le mois prochain des sanctions américaines contre l'Iran, susceptibles de réduire l'offre mondiale.

(Édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com