Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les actions en Europe montent dans l'espoir d'une BCE accommodante

Les actions en Europe montent dans l'espoir d'une BCE accommodante
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent légèrement mercredi en début de séance à la veille des annonces de la Banque centrale européenne, qui devrait dévoiler jeudi des mesures de soutien destinées à apaiser les craintes de récession.

Les rendements obligataires sont orientés à la hausse et les actions sont dans le vert à l'approche de la réunion de la BCE mais aussi de celle de la Réserve fédérale, qui pourrait annoncer la semaine prochaine qu'elle baisse encore ses taux.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,35% à 5.612,99 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,62% et à Londres, le FTSE progresse de 0,49%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,44%, le FTSEurofirst 300 de 0,34% et le Stoxx 600 de 0,45%.

Du côté de l'actualité politique en Europe, Boris Johnson a répété mardi qu'il ne demanderait pas de nouveau report du Brexit, quelques heures après la promulgation d'une loi l'obligeant à solliciter trois mois de plus auprès de l'Union européenne si aucun accord n'était conclu avant le 31 octobre.

En Italie, le nouveau gouvernement italien dirigé par Giuseppe Conte avec l'appui du Parti démocrate et du Mouvement 5 étoiles (M5S) a obtenu mardi la confiance du Sénat, ce qui signifie qu'il peut désormais prendre ses fonctions.

Mais c'est surtout la politique monétaire qui préoccupe les investisseurs. Ils pensent que la BCE devrait se montrer accommodante mais ignorent à quel point.

Baisse du taux de dépôt, affirmation plus forte de maintenir les taux bas pendant longtemps, relance du programme de rachat d'actifs (quantitative easing/QE), mesures permettant de compenser les effets sur les banques commerciales des taux négatifs... Les attentes des marchés sont nombreuses.

"Mettre tout sur la table tout de suite serait peut-être un peu trop", a estimé mardi Louis Boisset, économiste spécialiste de la zone euro pour BNP Paribas, lors d'un point de presse à Paris.

VALEURS

En Bourse en Europe, une rotation s'opère à la faveur des secteurs cycliques ayant perdu du terrain, comme les banques (+1,57%) ou l'automobile (+0,91%), au détriment des compartiments défensifs comme les services aux collectivités (-0,31%) et l'alimentation (-0,48%).

Aux valeurs individuelles, Casino prend 2,98% après une information de BFM Business évoquant la possibilité d'une offre de Carrefour sur son rival en difficulté. Carrefour, qui a démenti l'information, perd 0,53%.

Les résultats semestriels de Hermès, bons en apparence, n'ont pas convaincu les investisseurs puisque le titre perd 1,56% dans les premiers échanges.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a pris près de 1% pour finir à un pic de plus d'un mois, un repli du yen favorisant ses valeurs exportatrices.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,4%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a terminé mardi dans le désordre dans un climat d'interrogations sur l'ampleur des mesures monétaires à venir.

L'indice Dow Jones a gagné 73,92 points, soit 0,28%, à 26.909,43. Le S&P-500, plus large, a pris 0,96 point, soit 0,03%, à 2.979,39. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 3,28 points (-0,04%) à 8.084,16 points.

Les contrats à terme sur les trois grands indices signalent pour l'instant une ouverture hésitante.

TAUX

Les rendements obligataires restent modérément orientés à la hausse, celui des emprunts d'Etat américains à 10 ans prenant deux points de base à 1,72%. En Europe, le Bund allemand à 10 ans, taux de référence de la zone euro, gagne un peu de terrain dans les premiers échanges, autour de -0,54%.

CHANGES

La situation est calme sur le front des devises. Le billet vert progresse légèrement face à un panier de devises de référence et l'euro cède un peu de terrain, autour de 1,1041 dollar.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut prennent autour de 0,8% en attendant le rapport mensuel de l'Opep qui sera publié dans la journée. Le baril de brut léger américain (WTI) se traite à 57,85 dollars et celui du Brent de mer du Nord à 62,85 dollars.

(Édité par Marc Joanny)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com