»
»
»
Consultation

Les actions en Europe dans le rouge, la Chine inquiète

Les actions en Europe dans le rouge, la Chine inquiète
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent vendredi en début de séance après de nouveaux indicateurs chinois suggérant que les tensions commerciales avec les Etats-Unis commencent à peser sur la deuxième économie du monde.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,35% à 5.356,67 points vers 07h55 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,5% et à Londres, le FTSE abandonne 0,32%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,41%, le FTSEurofirst 300 de 0,4% et le Stoxx 600 de 0,5%.

La croissance de la production industrielle chinoise a touché un creux de plus de 17 ans en mai à 5%, un chiffre inférieur aux attentes, un chiffre publié indicateur au moment où les Bourses européennes ouvraient.

L'investissement en actifs immobilisés a également augmenté moins que prévu, a annoncé le Bureau national de la statistique.

Ces données ne peuvent que renforcer les anticipations de nouvelles mesures de stimulation de la part de Pékin pour amortir les effets sur l'économie chinoise du bras de fer en cours avec Washington.

VALEURS

Les secteurs sensibles à la thématique commerciale reculent, à l'image de l'automobile (-0,80%) et des ressources de base (-0,82%).

Le plus fort repli sectoriel est pour les technologiques (-1,11%), pénalisées par les fabricants de semi-conducteurs après l'avertissement sur son chiffre d'affaires lancé par l'américain Broadcom.

STMicro (-3,11%), Dialog (-2,06%), AMS (-6,16%) et Infineon (-5,35%) accusent le coup.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a pris 0,4%, soutenue par les cours du pétrole.

Celle de Shanghai, qui a fermé au moment où tombaient les chiffres de la production industrielle, a en revanche perdu 1%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini jeudi dans le vert, soutenue notamment par la progression des valeurs pétrolières dans le sillage de la hausse des cours du brut en réaction à des attaques visant des pétroliers près du détroit d'Ormuz, par où transite un cinquième de la demande mondiale de pétrole.

Les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'être responsable des attaques, laissant craindre une nouvelle confrontation entre Washington et Téhéran, qui a rejeté les accusations américaines.

Le Dow Jones a pris 0,39%, le Dow Jones 0,40% et le Nasdaq Composite 0,57%.

Les prix du pétrole, qui ont pris jeudi jusqu'à plus de 4% en séance, sont repartis à la baisse.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans cède trois points de base pour tomber à 2,06%, prolongeant un repli favorisé à la fois par un climat d'aversion au risque et par des anticipations d'une baisse de ses taux par la Réserve fédérale.

Dans les premiers échanges en Europe, le rendement du Bund allemand, taux de référence de la zone euro, suit le mouvement pour descendre à -0,27%.

CHANGES

Le dollar varie peu, les cambistes semblant hésiter à prendre des positions trop tranchées à moins d'une semaine désormais des décisions de politique monétaire de la Fed et à l'approche du sommet du G20 à la fin du mois, présenté comme une étape clé pour le dossier des tensions commerciales.

L'euro s'échange autour de 1,128 dollar.

(Édité par Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com