Le Vatican acquitte deux prêtes accusés d'abus sexuels

Le Vatican acquitte deux prêtes accusés d'abus sexuels
Le Vatican acquitte deux prêtes accusés d'abus sexuels
Crédit photo © Reuters

CITE DU VATICAN (Reuters) - Un tribunal du Vatican a acquitté mercredi deux prêtres dans le cadre d'une affaire d'abus sexuels présumés sur des mineurs dans une résidence pour jeunes de la Cité du Vatican entre 2007 et 2012.

Le père Gabriele Martinelli, aujourd'hui âgé de 29 ans, était accusé d'avoir imposé à un jeune homme, connu sous les initiales L.G., des relations sexuelles, essentiellement lorsqu'ils étaient tous deux mineurs.

Une peine d'emprisonnement de six avait été requise à l'encontre de Gabriele Martinelli, qui n'était pas encore prêtre à l'époque.

Le père Enrico Radice, recteur à l'époque, aujourd'hui âgé de 72 ans, était pour sa part accusé d'avoir dissimulé ces abus présumés. Il risquait une peine d'emprisonnement de quatre ans.

Les deux religieux ont toujours clamé n'avoir commis aucun acte répréhensible et accusé L.G. d'avoir orchestré une campagne de vengeance personnelle à leur encontre.

Les faits auraient commencé en 2007 dans le pré-séminaire Saint-Pie X, hébergement des enfants de choeur qui participent aux messes célébrées dans la basilique Saint-Pierre et qui envisagent pour certains de devenir prêtres.

(Reportage Philip Pullella; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !