»
»
»
Consultation

Le taux de pauvreté stable en 2017 en France, selon l'Insee

Le taux de pauvreté stable en 2017 en France, selon l'Insee
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le taux de pauvreté en France et les inégalités de niveau de vie sont restés stables l'an passé en France après leur légère baisse de 2016, selon une première estimation publiée mardi par l'Insee.

En 2017, 8,8 millions de personnes, soit 14% de la population - un taux inchangé - étaient en situation de pauvreté monétaire, avec un niveau de vie inférieur à 60% du revenu médian. Ce taux avait diminué de 0,2 point en 2016 après deux années de hausse.

De même, les inégalités de niveau de vie mesurées par le rapport entre la masse des niveaux de vie détenue par les 20% les plus riches et celle détenue par les 20% les plus modestes, sont restées stables d'une année sur l'autre à 4,3 après une baisse de 0,1 point en 2016.

Celles mesurées par l’indice de Gini augmenteraient très légèrement (+0,002), une évolution jugée peu significative, à 0,289. L'indice avait baissé en 2016 (–0,004) après deux années de hausse (+0,003 en 2015 et +0,001 en 2014).

Selon l'Insee, la stabilité du taux de pauvreté en 2017 résulterait de deux facteurs jouant en sens inverse : côté positif, une amélioration du marché du travail et, en négatif, un plus faible effet des transferts sociaux et fiscaux.

Calculé à partir des niveaux de vie avant redistribution, le taux de pauvreté baisserait de 0,2 point entre 2016 et 2017 en lien avec la baisse du taux de chômage.

Mais cette baisse est compensée par un effet redistributif des transferts sociaux et fiscaux un peu amoindri du fait notamment de mesures sociales et fiscales, dont la baisse des aides au logement et du seuil de versement de cinq euros par mois qui a pénalisé les ménages les plus modestes.

S'y ajoute la baisse exceptionnelle de l’impôt sur le revenu de 20%, qui a bénéficié surtout à des ménages de niveau de vie intermédiaire et accru mécaniquement le niveau de vie médian, donc le seuil de pauvreté qui est fixé en proportion de celui-ci.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com