»
»
»
Consultation

Le soutien des Français aux "Gilets jaunes" fléchit

Le soutien des Français aux "Gilets jaunes" fléchit
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Deux sondages publiés vendredi coup sur coup montrent une forte baisse du soutien des Français aux "Gilets jaunes" après les annonces du gouvernement, notamment l'annulation de la hausse de la fiscalité écologique sur les carburants.

Ce soutien faiblit pour la première fois depuis le 17 novembre, date de la première mobilisation contre la hausse du prix du carburant, selon un sondage Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio, publié vendredi.

Près de 66% des Français ont exprimé leur soutien ou leur sympathie envers le mouvement des "Gilets jaunes", d'après le sondage réalisé entre le 5 et le 6 décembre, soit une baisse de six points par rapport à une enquête réalisée entre le 3 et le 4 décembre derniers.

En début de semaine, 72% des Français avaient dit soutenir ou bien avoir de la sympathie pour le mouvement. Ils étaient 71% les 27 et 28 novembre et 66% les 20 et 21 novembre.

Les soutiens sont plus importants chez les partisans du Rassemblement national (88%), de La France insoumise (83%) et du Parti socialiste (76%).

Dans un sondage Ipsos pour Challenges effectué les 5 et 6 décembre et publié vendredi, une majorité de 59% des Français se dit favorable à la poursuite du mouvement des "Gilets jaunes", contre 39% qui pensent à l'inverse qu'il doit s'arrêter.

La cote de popularité d'Emmanuel Macron est ailleurs tombée ce mois-ci à 23%, soit un point de moins que François Hollande à la même période de son quinquennat, selon un sondage Elabe pour les Echos et Radio Classique paru jeudi.

Une autre enquête réalisée par Opinionway pour Public Sénat montre que les Français sont sceptiques quant à la capacité du chef de l'Etat à mener à bien les réformes programmées.

Le sondage Ifop-Fiducial a été réalisé en ligne auprès d'un échantillon de 976 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

L'enquête Ipsos a été réalisée par téléphone auprès de 957 personnes âgées de 18 ans et plus, sélectionnées selon la méthode des quotas.

(Caroline Pailliez et Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com