Le secrétaire à la Défense américain, Lloyd Austin, de nouveau hospitalisé

Le secrétaire à la Défense américain, Lloyd Austin, de nouveau hospitalisé
Le secrétaire à la Défense américain, Lloyd Austin, de nouveau hospitalisé
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a été hospitalisé dimanche à Washington en raison de "symptômes suggérant un problème émergent de vessie", a fait savoir un porte-parole du Pentagone, indiquant que ses responsabilités ont été transférées à son adjointe, Kathleen Hicks.

Lloyd Austin, 70 ans, avait déjà été hospitalisé en décembre et en janvier pour une intervention et un traitement contre un cancer de la prostate.

Le chef du Pentagone a été critiqué par le président Joe Biden et par des élus du Congrès, démocrates comme républicains, pour n'avoir pas révélé sa maladie.

Une audition sur la question a été programmée le 29 février au Congrès, alors que plusieurs républicains, dont l'ancien président Donald Trump, ont appelé à la démission de Lloyd Austin, général à la retraite qui a commandé les troupes américains en Irak.

A lire aussi...Comptage

Joe Biden a maintenu sa confiance à Lloyd Austin même s'il a admis que ce dernier avait commis une erreur de jugement.

En raison de cette nouvelle hospitalisation, le secrétaire à la Défense a été contraint d'annuler sa venue en milieu de semaine à Bruxelles pour une réunion avec ses homologues de l'Otan liée à l'Ukraine, a annoncé lundi un responsable américain.

Dans un communiqué publié dimanche en fin de soirée, le centre médical militaire Walter Reed a dit ne pas connaître dans l'immédiat la durée d'hospitalisation de Lloyd Austin. Le problème de ce dernier à la vessie ne devrait pas empêcher la pleine rémission de son cancer, comme attendu, a-t-il ajouté.

(Reportage Idrees Ali et Phil Stewart; version française Jean Terzian)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité