»
»
»
Consultation

Le réchauffement des océans plus rapide que prévu

Le réchauffement des océans plus rapide que prévu
Crédit photo © Reuters

OSLO (Reuters) - Les océans se réchauffent à un rythme beaucoup plus rapide qu'on ne l'avait cru au départ, rapportent des scientifiques dans un article publié dans la revue Science.

De nouvelles mesures, s'appuyant sur un réseau international de 3.900 balises déployées depuis 2000 dans les océans, montre que le réchauffement depuis 1971 a été plus important que celui calculé par l'Onu en 2013.

"Et les records de chaleur océanique observés montrent que le réchauffement des océans s'accélère", écrivent les auteurs chinois et américains de cette étude dirigée par Lijing Cheng, de l'Institut de physique atmosphérique de l'Académie des sciences chinoise.

"Le réchauffement climatique est bien là et il a déjà des conséquences majeures. Il n'y a aucun doute. Aucun !" soulignent encore les auteurs.

Les données qui seront publiées la semaine prochaine et qui concernent l'eau des océans jusqu'à 2.000 mètres de profondeur montrent que "2018 sera l'année la plus chaude jamais enregistrée pour les océans dans le monde, dépassant 2017", relève Lijing Cheng.

Il ajoute que les records de chaleur océanique sont battus quasiment chaque année depuis l'année 2000.

La température globale de l'océan jusqu'à 2.000 m de profondeur a augmenté d'environ 0,1 degré Celsius entre 1971 et 2010, a précisé l'auteur de l'étude.

Parmi les conséquences de ce réchauffement, la réduction de l'oxygène peut endommager les récifs coraliens et le surplus d'humidité dégagé peut alimenter des tempêtes plus puissantes.

(Alister Doyle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com