Le projet d'aide à l'Ukraine franchit une nouvelle étape au Sénat américain

Le projet d'aide à l'Ukraine franchit une nouvelle étape au Sénat américain

WASHINGTON, 11 février (Reuters) - Le Sénat des Etats-Unis a voté dimanche à une nette majorité pour lever le dernier obstacle procédural avant un vote sur le projet de loi prévoyant une aide de 95,34 milliards de dollars au bénéfice de l'Ukraine, d'Israël et de Taiwan, malgré l'opposition de Donald Trump et de ses partisans.

Le Sénat, où les démocrates ne disposent que d'une étroite majorité, s'est prononcé par 67 voix contre 27 en faveur de la mise au vote dans les prochains jours du texte présenté par l'administration de Joe Biden. Il fallait 60 voix pour que le texte passe l'obstacle.

Dix-huit élus républicains ont soutenu le projet de loi bien que Donald Trump, qui fait la course en tête dans les primaires en vue de l'élection présidentielle de novembre, ait multiplié les déclarations hostiles à la poursuite de l'aide à l'Ukraine, ou alors uniquement sous la forme de prêts.

Le déblocage de cette aide de 61 milliards de dollars - dont une grande partie resterait aux Etats-Unis pour financer l'industrie de l'armement américaine - est crucial pour Kyiv à l'approche du deuxième anniversaire de l'invasion russe.

A lire aussi...Comptage

L'adoption du projet de loi par le Sénat ne marquerait cependant pas la fin du parcours, puisqu'il devrait encore être adopté par la Chambre des représentants, où les républicains ont une courte majorité et dont le président Mike Johnson, un proche de Donald Trump, ne cache pas sa réticence à le mettre à l'ordre du jour.

Face à ces tergiversations, le président Joe Biden a estimé vendredi que le Congrès se rendrait coupable de "négligence criminelle" s'il ne votait pas la loi.

Les sénateurs et représentants républicains qui soutiennent le projet espère que le vote bipartisan au Sénat encouragera les élus de la Chambre à faire de même, d'autant que la poursuite de l'aide à l'Ukraine continue de bénéficier d'un fort soutien dans l'opinion publique américaine. (Reportage de David Morgan, version française Tangi Salaün)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité