Le Maire s'oppose à la délocalisation de la production d'Ascoval vers l'Allemagne

Le Maire s'oppose à la délocalisation de la production d'Ascoval vers l'Allemagne
Le Maire s'oppose à la délocalisation de la production d'Ascoval vers l'Allemagne
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a exclu jeudi la délocalisation d'une partie de la production de l'aciérie Ascoval, située à Saint-Seaulve dans le Nord, vers l'Allemagne face à l'augmentation du prix de l'électricité.

"Il n'est pas question de délocaliser définitivement l'activité en Allemagne. Je ne me suis pas battu pendant des années avec les ouvriers pour sauver cette usine pour la laisser partir parce que le prix de l'énergie augmente", a déclaré Bruno Le Maire interrogé sur RMC.

"Nous travaillons à des solutions pour Ascoval (...) Ascoval restera française", a-t-il poursuivi.

Ascoval est équipé d'un four fonctionnant à l'électricité, une énergie moins polluante que le charbon mais devenue plus onéreuse avec la flambée récente des prix.

Les syndicats ont exprimé leur inquiétude quant au fait que près de la moitié de la production du site pourrait être délocalisée pendant quelques mois vers une usine allemande fonctionnant au charbon et appartenant au sidérurgiste allemand Saarstahl, le propriétaire d'Ascoval.

La ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a indiqué sur franceinfo jeudi qu'aucune décision n'avait été prise par la direction de Saarstahl, avec laquelle elle est en discussions.

Parmi les autres pistes envisageables, la ministre a évoqué le recours "à de l'activité partielle ou un ralentissement de la cadence" de l'usine d'Ascoval face au problème "temporaire" de hausse de coût.

Agnès Pannier-Runacher a précisé que le contrat liant l'aciérie à EDF changerait au 1er janvier pour être indexé sur un prix de l'électricité stabilisé.

(Reportage Dominique Vidalon, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !