Le Maire menace d'interdire le site de e-commerce Wish

Le Maire menace d'interdire le site de e-commerce Wish

(Actualisé §2 avec réaction de Wish)

PARIS, 24 novembre (Reuters) - La France a demandé le déréférencement du site de e-commerce américain Wish parce qu'il ne respecte pas les règles de protection du consommateur et l'interdira s'il persiste dans cette voie, a averti mercredi Bruno Le Maire.

Dans un communiqué, le site américain a annoncé son intention d'"entamer un recours juridique pour contester" ce qu'il considère "comme une action illégale et disproportionnée menée par la DGCCRF", la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

"Le numérique n'est pas au-dessus des lois", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances au micro de France Info.

"C'est une première alerte. Soit Wish se conforme aux règles de protection du consommateur, soit au-delà du déréférencement (sur les moteurs de recherche), nous interdirons le site Wish sur le territoire français."

Cette décision, "unique en Europe" selon un communiqué diffusé par les services de Bercy, s'inscrit dans le sillage de deux enquêtes menées ces dernières années par la DGCCRF, qui ont mis en évidence la vente sur cette plate-forme "d'un grand nombre de produits non-conformes et dangereux, avec des taux de dangerosité particulièrement élevés" pour les jouets, les appareils électriques ou les bijoux fantaisie par exemple.

"Le déréférencement des offres Wish sur les moteurs de recherche et celui de son application réduit considérablement le risque qu'un consommateur tombe par hasard sur des offres de produits dangereux sur son site", a observé le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique, Cédric O, cité dans le communiqué. (Rédigé par Nicolas Delame, Jean-Stéphane Brosse et Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !