Le Japon prépare un plan de soutien sans précédent à son économie, rapporte le journal Nikkei

Le Japon prépare un plan de soutien sans précédent à son économie, rapporte le journal Nikkei
Le Japon prépare un plan de soutien sans précédent à son économie, rapporte le journal Nikkei
Crédit photo © Reuters

par Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto

TOKYO (Reuters) - Le nouveau plan de soutien à l'économie que finalise le gouvernement japonais atteindra le montant record de 55.700 milliards de yens (430,5 milliards d'euros), notamment en raison des aides directes massives prévues pour les ménages modestes et les petites entreprises afin d'atténuer l'impact de la crise du COVID-19, rapporte jeudi le journal Nikkei.

L'ampleur de ce projet illustre la détermination du nouveau Premier ministre Fumio Kishida à relancer l'activité au Japon, qui peine davantage que les autres grandes économies à effacer le choc provoqué par l'épidémie de COVID-19.

L'Etat va probablement émettre de la dette nouvelle pour financer en partie ce vaste plan, dont le montant total devrait atteindre 78.900 milliards de yens en incluant des dépenses programmées pour plus tard, selon Nikkei, qui ne cite pas de sources.

Le gouvernement et les dirigeants du Parti libéral démocrate (PLD) au pouvoir sont en train de mettre la dernière main à ce plan qui sera dévoilé vendredi et dépasserait ainsi en valeur les deux paquets de mesures de soutien à l'économie adoptés l'an dernier.

"Les aides directes et les subventions devraient être versées aussi rapidement que possible", a dit une source gouvernementale à Reuters, ajoutant que l'impact de ce plan sur la croissance devrait probablement se faire ressentir au premier trimestre 2022.

La Bourse de Tokyo est passée dans le vert après ces informations de la presse japonaise, le plan étant d'un montant nettement supérieur aux 40.000 milliards de yens attendus au maximum par les marchés. L'indice Nikkei a néanmoins fini en baisse de 0,3%.

LES INVESTISSEURS ATTENTIFS À LA DETTE NOUVELLE

Certains analystes doutent que ce plan suffise à apporter un soutien durable à l'économie et aux marchés.

"Ce qui est important, c'est le contenu de ce plan, par exemple combien est consacré à la stratégie de croissance. Si cette part est faible, les marchés d'actions ne le regarderont pas d'un oeil très favorable", a dit Shingo Ide, stratégiste en chef à l'institut de recherche NLI.

L'économie japonaise s'est contractée plus qu'attendu sur la période juillet-septembre, alors que les problèmes d'approvisionnement et la résurgence de l'épidémie de coronavirus ont lourdement pesé sur les investissements des entreprises et sur la consommation.

Le plan gouvernemental consistera essentiellement en aides aux familles avec enfants, aux ménages à faibles revenus et aux entreprises les plus touchées par la crise, montre une version provisoire vue par Reuters.

Les investisseurs seront particulièrement attentifs au montant de dette qu'émettra l'Etat japonais dans le cadre du collectif budgétaire pour l'exercice en cours.

"Même si l'Etat émet de la dette nouvelle, ce sera probablement autour de 20.000 milliards de yens. C'est un montant qui peut facilement être absorbé par les marchés", a dit Hiroaki Muto, économiste chez Sumitomo Life Insurance.

"La Banque du Japon contrôle la courbe des taux afin que les taux d'intérêt ne montent pas, ce qui signifie qu'elle est essentiellement engagée à acheter un montant illimité de dette publique."

(Reportage Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto, avec Kaori Kaneko, Kantaro Komiya, Daniel Leussink et Noriyuki Hirata, version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !