Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Le groupe SRC installe son "contre-gouvernement" à l'Assemblée

Le groupe SRC installe son "contre-gouvernement" à l'Assemblée

PARIS (Reuters) - Le groupe socialiste, radical et citoyen (SRC) de l'Assemblée nationale a mis en place ses instances qui constituent une sorte de "contre-gouvernement".

Jean-Marc Ayrault, le président du groupe, "a voulu que des responsables, une quinzaine, soient désignés pour suivre les grands domaines de l'action gouvernementale", a expliqué André Vallini, nommé porte-parole du groupe avec Aurélie Filipetti.

"Sur chaque texte de loi, sur chaque initiative du gouvernement, ces responsables diront ce que nous en pensons, ce que nous ferions à la place du gouvernement si nous ne sommes pas d'accord avec ce qu'il fait", a-t-il déclaré.

"Nous souhaitons vraiment avoir une attitude combative, constructive et prospective", a poursuivi le député de l'Isère. "Nous voulons être combatifs pour combattre les projets de loi et les réformes qui nous paraîtront dangereuses, néfastes et constructifs parce qu'il y aura des réformes sans doute, je l'espère, qui iront dans le bons sens".

Le porte-parole du groupe SRC a rejeté les termes de "shadow cabinet", instance qui existe en Grande-Bretagne. "Ce n'est pas un 'shadow cabinet' ou un 'cabinet fantôme'", a-t-il dit.

"Il s'agit de responsables, de députés combatifs qui connaissent bien leurs dossiers, qui ont des idées à défendre", a estimé André Vallini.

Les nouvelles instances du groupes SRC, qui comprennent un seul non socialiste, le radical de gauche Gérard Charasse, sont les suivantes :

Président : Jean-Marc Ayrault (coordination affaires étrangères et européennes)

Premier vice-président : Arnaud Montebourg (responsable de la commission prospective)

Second vice-président : Philippe Martin (développement durable, agriculture)

Vice-président de la commission prospective : Patrick Bloche (culture et Communication)

Porte-parole : André Vallini et Aurélie Filipetti

Trésorier : Christian Bataille

Trésorier-adjoint : David Habib

Vice-présidents :

François Brottes : responsable de la commission Affaires économiques

Patricia Adam : responsable de la commission de la Défense

Jerôme Cahuzac : responsable de la commission des Finances

Manuel Valls : responsable de la commission des Lois

George Pau-Langevin : immigration et co-développement

Sandrine Mazetier : éducation

Jean-Yve Le Bouillonnec : logement et ville

Victor Lurel : outre-mer

Bernard Roman : institutions

Marisol Touraine : protection sociale

Georges Gorce : travail

André Vidalies : entreprises

Michèle Delaunay : politique de l'âge, vieillissement

Pascal Terrasse : santé

Martine Lignières-Cassou : transports

Alain Claeys : enseignement supérieur

Jean-Yves Le Deault : recherche

Gérard Charasse : "sans portefeuille", coordination avec les

PRG

Geneviève Gaillard : environnement et économie sociale.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !