Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Le groupe LaRem à l'Assemblée a perdu trois membres en une semaine

Le groupe LaRem à l'Assemblée a perdu trois membres en une semaine
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le groupe La République en marche (LaRem) de l'Assemblée nationale a perdu trois membres en une semaine et compte désormais 300 députés, a-t-on appris jeudi auprès de la formation dirigée par Gilles Le Gendre.

La députée de Charente-Maritime Frédérique Tuffnell a annoncé son départ, qui s'ajoute à celui de l'élue des Français de l'étranger Paula Forteza.

Soutien du candidat dissident Cédric Villani pour les élections municipales à Paris, cette dernière a dénoncé sur RMC et BFM TV un mouvement mu par "une dynamique d'exclusion, de rétrécissement, plus que de rassemblement".

Sa collègue Sabine Thillaye a quant à elle été exclue du groupe après des désaccords sur la composition de la commission des Affaires européennes de l'Assemblée.

Alors que la réforme des retraites continue d'être contestée dans la rue, le groupe majoritaire traverse une zone de turbulences, notamment exprimée à propos d'une proposition de loi portant de cinq à douze jours le congé d'un salarié endeuillé par la perte d'un enfant.

Depuis le début de la législature, une quinzaine d'élus ont quitté le groupe LaRem au Palais-Bourbon, qui comptait jeudi 300 députés, dont huit apparentés, contre 314, dont cinq apparentés, au printemps 2017.

Le groupe, dont l'aile gauche s'agite régulièrement, conserve la majorité absolue, fixée à 289 élus. Il peut aussi compter sur le soutien du groupe MoDem, qui compte 46 membres.

(Elizabeth Pineau, édité par Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com