Le groupe Dassault dément vouloir céder Le Figaro

Le groupe Dassault dément vouloir céder Le Figaro
Le groupe Dassault dément vouloir céder Le Figaro
Crédit photo © Reuters

PARIS - Le Groupe Dassault a démenti samedi une éventuelle cession du Figaro, dont il est propriétaire, en réaction à des informations de presse évoquant des discussions avec Vincent Bolloré sur une prise de contrôle du quotidien par le patron de Vivendi.

"C'est une intox totale. Il n'a jamais été question de se séparer du Figaro", a déclaré à Reuters Rudi Roussillon, conseiller du Groupe Dassault pour les activités de presse et de communication.

Un porte-parole de Vincent Bolloré s'est refusé à tout commentaire.

Le site d'informations Mediapart a rapporté samedi que Vincent Bolloré était en négociations avec la famille Dassault pour mettre la main sur Le Figaro, en soulignant les polémiques que pourrait susciter l'opération sur les risques de concentration de grands médias français entre les mains de l'homme d'affaire.

Vivendi, dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire, a annoncé en septembre avoir accepté de reprendre la participation d'Amber Capital dans Lagardère, propriétaire de Paris Match, du Journal du Dimanche et d'Europe 1.

(Rédigé par Laetitia Volga, avec la contribution de Dominique Vidalon)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !