Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Le gouvernement éthiopien dit avancer vers la capitale du Tigré

Le gouvernement éthiopien dit avancer vers la capitale du Tigré
Crédit photo © Reuters

ADDIS-ABEBA/GENEVE (Reuters) - Le gouvernement éthiopien a annoncé mardi des victoires sur les fronts est et ouest dans son offensive militaire contre les séparatistes du Tigré, ajoutant que l'armée fédérale marchait vers la capitale régionale Mekelle.

"Les forces tigréennes battent en ce moment en retraite et l'armée fédérale avance pour traduire en justice la junte du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF)", écrit le gouvernement éthiopien dans un communiqué.

Les dirigeants tigréens n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour un commentaire.

Le gouvernement d'Addis-Abeba a lancé le 4 novembre dernier une opération militaire contre la région sécessionniste du nord de l'Ethiopie.

Dans la matinée, le gouvernement éthiopien avait indiqué que l'armée avait mené une offensive aérienne aux abords de Mekelle.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a par ailleurs déclaré que l'ultimatum de trois jours lancé aux forces du Tigré et à leurs milices supplétives pour réclamer leur capitulation avait expiré.

"A la suite de l'expiration de cet ultimatum, l'ultime acte décisif de maintien de l'ordre sera effectué dans les jours qui viennent", a-t-il écrit sur Facebook.

Une "crise humanitaire à grande échelle" est en cours en Ethiopie, a prévenu de son côté le Haut Commissariat de l'Onu aux réfugiés (HCR), alors que plus de 27.000 personnes ont fui les violents combats pour se réfugier au Soudan.

Avec quelque 4.000 déplacés par jour, le rythme actuel de l'exode pourrait également témoigner d'un "déplacement massif" dans la région du Tigré où les affrontements se poursuivent depuis bientôt deux semaines, a indiqué pour sa part le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) de l'Onu.

Selon ces agences onusiennes, les équipes sur place sont débordées.

"Le HCR avertit qu'une crise humanitaire à grande échelle se déroule alors que des milliers de réfugiés fuient chaque jour les combats en cours dans la région éthiopienne du Tigré pour chercher refuge dans l'est du Soudan", a déclaré à Genève Babar Baloch, porte-parole du HCR.

"Le HCR est prêt à fournir une assistance au Tigré lorsque l'accès et la sécurité le permettront", a-t-il ajouté.

(Bureau d'Addis-Abeba, Andrew Cawthorne, Duncan Miriri, Emma Farge et Stephanie Nebehay, version française Jean Terzian et Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot et Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !