Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Le fils de Sophie Pétronin en route vers le Mali en vue de sa possible libération

Le fils de Sophie Pétronin en route vers le Mali en vue de sa possible libération

PARIS (Reuters) - Le fils de la travailleuse humanitaire Sophie Pétronin, dernière otage française au Sahel depuis son enlèvement par des hommes armés liés à Al Qaïda fin 2016, s'est envolé mardi pour Bamako, au Mali, dans l'espoir d'une libération prochaine de sa mère.

Sophie Pétronin, qui a 75 ans, a été enlevée le 24 décembre 2016 à Gao, dans le Nord du Mali, où elle dirigeait une organisation d'aide à l'enfance.

L'humanitaire française, à la santé fragile, devrait être libérée en même temps que l'opposant malien Soumaïla Cissé, enlevé en mars par un groupe lié à Al Qaïda, dans le cadre d'un échange de prisonniers, ont déclaré trois sources sécuritaires à Reuters.

Plus de 200 djihadistes ont été libérés au cours des deux derniers jours, selon des sources sécuritaires au Mali.

Sébastien Chadaud-Pétronin, qui s'est rendu à plusieurs reprises au Mali pour tenter d'obtenir la libération de sa mère, a confirmé mardi matin à Reuters avoir pris place à bord d'un vol commercial à destination de Bamako.

"Il n'y a toujours rien d'officiel", a-t-il déclaré peu avant le décollage de son avion. Il a toutefois évoqué des informations convergentes provenant de "sources fiables".

Selon une source sécuritaire française au Sahel, les otages seraient en cours de transfert vers Bamako.

(Tangi Salaün, édité par Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !