»
»
»
Consultation

Le déficit budgétaire en baisse à fin avril

Le déficit budgétaire en baisse à fin avril

Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'est établi à 54,3 milliards d'euros à fin avril, en baisse de 3,6 milliards d'euros par rapport à la même période il y a un an, selon les données publiées mardi par le ministère de l'Action et des Comptes publics.

Au 30 avril, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) s'établissaient à 133,2 milliards d'euros contre 134,5 milliards un an plus tôt, soit une baisse de 1,0% à périmètre courant (-0,1% à périmètre constant) par rapport à fin avril 2017.

A la même date, les recettes s'élevaient à 98,2 milliards d'euros, contre 100,3 milliards à fin avril 2017, soit un recul de 2,1% à périmètre courant (-3,7% à périmètre constant).

Les seules recettes fiscales nettes ont diminué de 1,5% à périmètre courant (-1,6% à périmètre constant), à 95,9 milliards. Leur reflux de 1,5 milliard d'euros par rapport à la fin avril 2017 s'explique notamment par la poursuite en début d'année des remboursements aux entreprises au titre du contentieux lié à la taxe de 3% sur les dividendes "qui masque la dynamique naturelle des recettes portée par le contexte économique", souligne le ministère dans un communiqué.

A 1,8 milliard d'euros, les recettes non fiscales s'inscrivent en baisse de 0,1 milliard d'euros par rapport à avril 2017, mais ce recul "est encore peu significatif à ce stade de l'année", est-il précisé.

Le solde des comptes spéciaux est déficitaire à hauteur de 19,3 milliards contre 23,7 milliards à fin avril 2017, une amélioration qui tient pour l'essentiel à "un décalage calendaire sur les avances à l'Agence de services et de paiement pour la gestion des aides communautaires", est-il expliqué dans ce communiqué.

Bercy souligne également que pour les comptes spéciaux, l'exercice 2017 a été marqué par deux opérations exceptionnelles : "la reprise du solde du compte de commerce 'Soutien financier au commerce extérieur' sur le budget général'" à la suite du transfert de la gestion des garanties publiques à l'export de Coface à Bpifrance, ainsi que la recapitalisation des entreprises du secteur de l'énergie (plan pour l'ex-Areva, désormais nommé Orano).

En 2017, le déficit de l'Etat s'est élevé à 67,8 milliards d'euros, après 69,1 milliards en 2016.

Pour 2018, la loi de Finances adoptée fin décembre l'anticipe en hausse, à 85,7 milliards d'euros.

(Myriam Rivet, édité par Julie Carriat)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com