Le chef de file des Tatars de Crimée incarcéré

Le chef de file des Tatars de Crimée incarcéré
Le chef de file des Tatars de Crimée incarcéré
Crédit photo © Reuters

MOSCOU (Reuters) - Un tribunal de Crimée, région ukrainienne annexée par la Russie, a ordonné lundi l'incarcération pour deux mois du chef de file des Tatars locaux, Nariman Djelialov, soupçonné officiellement d'être impliqué dans une attaque visant un gazoduc, a rapporté l'agence Interfax.

Nariman Djelialov, ex-vice président du Majlis, l'assemblée représentative des Tatars de Crimée déclarée hors-la-loi par le pouvoir russe, a été interpellé pendant le week-end, une arrestation critiquée par l'Ukraine et les Etats-Unis.

Plus de 40 personnes ont par la suite été arrêtées alors qu'elles manifestaient contre l'interpellation de Nariman Djelialov et de quatre autres personnes, devant les bureaux des services de sécurité fédéraux russes.

L'enquête dans le cadre de laquelle le dirigeant tatar a été arrêté concerne un gazoduc endommagé le 23 août dans un village proche de Simferopol, selon Interfax.

La Russie a annexé la Crimée en 2014, ce qui a conduit de nombreux pays occidentaux à sanctionner Moscou.

Le pouvoir russe a décrété le Majlis illégal en 2016 en arguant de son caractère extrémiste.

(Reportage Anton Zverev etVladimir Soldatkin, rédigé par Tom Balmforth, version française Marc Angrand)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !