Le centre historique d'Odessa classé parmi les sites en péril de l'Unesco

Le centre historique d'Odessa classé parmi les sites en péril de l'Unesco
Le centre historique d'Odessa classé parmi les sites en péril de l'Unesco
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a annoncé mercredi l'inscription du centre historique de la ville ukrainienne d'Odessa sur sa liste du patrimoine mondial en péril.

Ce statut, attribué par un panel de l'Unesco réuni à Paris, vise à protéger le patrimoine culturel d'Odessa, menacé depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, et à permettre l'accès à une aide internationale financière et technique.

La ville d'Odessa se trouve à quelques dizaines de kilomètres seulement de la ligne de front et a été frappée à plusieurs reprises par des missiles russes.

En juillet, une partie de la grande verrière et des fenêtres du musée des Beaux-arts, inauguré en 1899, ont été détruites.

La directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, a déclaré dans un communiqué que cette "ville libre, ville-monde, port légendaire qui a marqué le cinéma, la littérature, les arts, est ainsi placée sous la protection renforcée de la communauté internationale".

"Alors que la guerre se poursuit, cette inscription incarne notre détermination collective à faire qu'Odessa, qui s’est toujours relevée des déchirements du monde, soit préservée de plus amples destructions", a-t-elle déclaré.

L'Unesco a également inscrit mercredi sur sa liste du patrimoine mondial en péril les sites de l'ancien royaume de Saba, Marib au Yémen et la Foire internationale Rachid Karami de Tripoli au Liban.

Le débat sur Odessa a toutefois duré des heures, la Russie ayant tenté sans succès de faire reporter le vote.

Fondée dans les dernières années du 18e siècle, au bord de la mer Noire, Odessa est devenue l'un des ports les plus importants de l'empire russe.

Carrefour commercial prospère, Odessa s'est développée comme l'une des villes les plus cosmopolites d'Europe de l'Est.

Les sites historiques les plus célèbres de la ville comprennent l'opéra d'Odessa, devenu un symbole de résistance lors de sa réouverture en juin 2022, et l'escalier géant de son port, immortalisé dans le film muet de Sergueï Eisenstein, Le Cuirassé Potemkine (1925).

Si la ville a subi des dommages importants pendant la Seconde Guerre mondiale, sa célèbre place centrale quadrillée de bâtiments bas du XIXe siècle a été préservée quasiment intacte.

L'invasion russe en 2022 a transformé ce principal centre touristique d'Ukraine en zone de combat, les mines marines s'échouant désormais occasionnellement près du rivage de la ville.

(Reportage Dominique Vidalon, rédigé par Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !