»
»
»
Consultation

Le cardinal australien George Pell va être jugé pour délits sexuels

Le cardinal australien George Pell va être jugé pour délits sexuels
Crédit photo © Reuters

par Sonali Paul

MELBOURNE (Reuters) - Le cardinal australien George Pell sera jugé pour des faits anciens d'agressions sexuelles, a décidé mardi la justice australienne, ce qui fera du trésorier du Vatican le plus haut responsable catholique à devoir répondre de ce genre d'accusations.

Le cardinal, qui est âgé de 76 ans, nie les faits qui lui sont reprochés. Ceux-ci n'ont pas été rendus publics ni le nombre de plaignants.

George Pell, encadré de ses avocats et d'agents de police, n'a fait aucun commentaire à sa sortie du tribunal de Melbourne.

Selon un communiqué publié par ses avocats et distribué par l'archidiocèse de Sydney, où il travaillait avant son affectation au Vatican en 2014, le prélat coopère avec les policiers qui enquêtent sur les accusations à son encontre et a "toujours et fermement maintenu son innocence".

"Il aimerait remercier tous ceux qui l'ont soutenu, que ce soit ici, en Australie, ou à l'étranger, durant cette période exigeante, et leur exprime sa gratitude pour leur soutien et leurs prières constantes", peut-on encore lire.

En rendant sa décision, la juge Belinda Wallington a rejeté ce que l'avocat de Pell a qualifié d'"accusations les plus graves" contre son client, mais elle a déclaré que les dossiers relatifs à des infractions dans une piscine et dans une église de l'État de Victoria seraient jugés.

Le cardinal Pell doit maintenant comparaître devant le tribunal du comté de Melbourne mercredi, où sera décidée la date de son ou de ses procès (la différence de nature entre les faits retenus contre lui pourrait justifier, selon son avocat, la tenue de plusieurs procès).

Le pape François, qui a accepté sa demande de mise en disponibilité pour qu'il puisse s'expliquer devant la justice de son pays, a dit qu'il ne ferait pas de commentaire sur cette affaire avant qu'elle ne soit totalement close.

La chaîne australienne de télévision ABC, qui a révélé l'affaire à l'été 2016, dit s'être procuré les dépositions de huit victimes présumées, de témoins et de proches impliqués dans l'enquête.

Prêtre dans des régions rurales de l'Etat de Victoria dans les années 1970 et 1980, George Pell est devenu archevêque de Melbourne en 1996 puis de Sydney en 2001. Il a pris ses fonctions de préfet du secrétariat pour l'économie du Vatican en 2014.

Sa mise en cause met le pape François dans une situation délicate. Le chef de l'Eglise catholique, qui lui l'a chargé de réformer les finances du Vatican, a en effet promis de n'avoir aucune tolérance pour les serviteurs de l'Eglise reconnus coupables d'abus ou pour ceux qui auront tenté de couvrir ce genre de crimes.

En 2016, alors que l'affaire venait d'éclater, il avait déclaré vouloir attendre que la justice australienne se prononce pour prendre position et avait ajouté que le prélat ne devait pas être soumis à un procès médiatique ou instruit par la rumeur.

Dans un communiqué, le Vatican a dit mardi avoir "pris note" de la décision de la justice australienne et ajoute que sa mise en disponibilité est prolongée.

Rentré l'été dernier en Australie, le cardinal Pell a remis son passeport aux autorités.

(avec Will Ziebell; Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com