Le Burkina Faso confirme la fin de l'accord militaire avec la France

Le Burkina Faso confirme la fin de l'accord militaire avec la France
Le Burkina Faso confirme la fin de l'accord militaire avec la France
Crédit photo © Reuters

OUAGADOUGOU (Reuters) - Le Burkina Faso a confirmé sa décision de mettre fin à l'accord militaire avec la France, ajoutant qu'il souhaite toujours un soutien sous forme d'équipement, a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement Rimtalba Jean Emmanuel Ouedraogo.

Les autorités burkinabées estiment que le pays doit se défendre lui-même, a-t-il ajouté.

La télévision burkinabée (RTB) a rapporté samedi que le gouvernement exigeait le départ des troupes françaises déployées sur son territoire dans un délai d'un mois.

Le président Emmanuel Macron a répondu dimanche qu'il attendait des "clarifications" sur cet appel au départ des troupes françaises.

Environ 400 membres des forces spéciales françaises sont déployés au Burkina Faso afin d'aider les autorités locales à lutter contre une violente insurrection islamiste, qui s'est propagée à partir du Mali voisin en 2015.

(Reportage Thiam Ndiaga, rédigé par Nellie Peyton; Version française Kate Entringer, édité par Matthieu Protard)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !