La transition des activités de financement de BNP Paribas vers le bas carbone sera accomplie à 80% d'ici 2030

La transition des activités de financement de BNP Paribas vers le bas carbone sera accomplie à 80% d'ici 2030

LONDRES, 25 janvier (Reuters) - BNP Paribas s'est engagé mardi à réduire à moins de 1 milliard d'euros l'encours de financement à l'extraction et la production de pétrole d'ici 2030, une baisse de plus de 80% par rapport à l'encours actuel de 5 milliards d'euros.

Le groupe a indiqué dans un communiqué ne plus financer de projet pétrolier depuis 2016.

La banque a également annoncé prévoir d'atteindre un objectif de 40 milliards d'euros d'encours de financement de la production "d'énergies à bas carbone, essentiellement renouvelables" d'ici 2030, contre un objectif de 30 milliards d'euros d'ici 2025 précédemment.

BNP Paribas réduira aussi l'encours de financement à l'extraction et à la production de gaz de plus de 30% à l'horizon 2030.

De nombreuses banques ont annoncé des objectifs visant à se détourner des hydrocarbures au profit du bas carbone. La plupart de ces objectifs sont toutefois prévus à l'horizon 2030, ce qui rend les avancées effectuées difficiles à évaluer.

Les scientifiques estiment que le seuil limite de 1,5 degré Celsius, qui permettrait d'éviter les conséquences les plus destructives du changement climatique, sera franchi d'ici seulement sept ou huit ans. (Reportage Virginia Furness et Tommy Reggiori Wilkes; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !