La Suisse réduit la période d'isolement à 5 jours face à Omicron

La Suisse réduit la période d'isolement à 5 jours face à Omicron
La Suisse réduit la période d'isolement à 5 jours face à Omicron
Crédit photo © Reuters

ZURICH (Reuters) - La Suisse va réduire de moitié, à cinq jours, la durée de l'isolement en cas de contamination par le coronavirus responsable du COVID-19, afin de faire face à une vague d'infections qui menace de paralyser l'économie, a annoncé mercredi le gouvernement.

Les autorités sanitaires ont donné mardi leur accord à cette mesure, prise alors que des dizaines de milliers de personnes sont infectées chaque jour en Suisse par le variant Omicron du virus, hautement contagieux.

Les autorités craignent que cette vague ne submerge le système de santé dans un pays où seuls deux tiers de la population ont reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus et 30% seulement ont eu un rappel.

Le gouvernement a également proposé de prolonger jusqu'à fin mars les restrictions pour limiter les interactions sociales, renforcées le mois dernier, tout en essayant d'éviter des nouveaux confinements ainsi que l'obligation vaccinale, mise en place par l'Autriche voisine.

"La situation épidémiologique est critique et reste difficile à évaluer", a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

(Reportage John Revill et Brenna Hughes Neghaiwi; version française Diana Mandiá)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !