La Russie ne restera pas silencieuse si l'Otan se rapproche de ses frontières

La Russie ne restera pas silencieuse si l'Otan se rapproche de ses frontières
La Russie ne restera pas silencieuse si l'Otan se rapproche de ses frontières
Crédit photo © Reuters

MOSCOU (Reuters) - Moscou prendra des mesures si l'Otan déploie des forces et des dispositifs nucléaires près de sa frontière, rapportent samedi plusieurs agences de presse russes qui citent le vice-ministre des Affaires étrangères Alexandre Grouchko.

"Il sera nécessaire de répondre (...) en prenant les mesures de précaution adéquates qui garantiraient la viabilité de la dissuasion", écrit Interfax citant le vice-ministre.

Moscou ne nourrit aucune hostilité à l'égard de la Finlande et de la Suède et ne voit pas de véritable justification pour que ces deux pays rejoignent l'alliance de l'OTAN, a ajouté Alexandre Grouchko

Il a également réitéré la position du Kremlin selon laquelle la réponse de Moscou à l'éventuelle expansion de l'Otan dépendra de la proximité des moyens militaires de l'alliance avec la Russie et des infrastructures qu'elle déploiera.

(Reportage de Lidia Kelly à Melbourne, version française Nicolas Delame)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !