»
»
»
Consultation

La question des petites lignes SNCF bientôt relancée

La question des petites lignes SNCF bientôt relancée
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La ministre des Transports, Elisabeth Borne, et les présidents de régions ouvriront la semaine prochaine le dossier sensible des petites lignes SNCF, écarté de la réforme ferroviaire adoptée définitivement en juin par le Parlement.

Le rapport Spinetta, qui avait précédé le projet de réforme, avait souligné que le maintien de milliers de kilomètres de lignes très peu fréquentées était une spécificité française, suscitant l'inquiétude des régions.

Elisabeth Borne a annoncé qu'aucune fermeture ne serait décidée "à Paris" et que le sujet serait examiné en bonne intelligence avec les régions.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, avait quant à lui déclaré qu'il faudrait "vérifier ligne par ligne quelle est la bonne façon d'assurer la mobilité".

Pour nourrir ces discussions, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferroviaire, a identifié une cinquantaine de leviers pour réduire les coûts de rénovation et de modernisation de ces petites lignes, a déclaré jeudi son PDG, Patrick Jeantet.

Il a précisé lors d'une conférence de presse qu'il remettrait vendredi à Elisabeth Borne ce "kit pédagogique qui servira un peu de Bible à tout le monde".

Sur certaines très petites lignes, instaurer un système de navette peut faire reculer drastiquement les coûts, a-t-il dit à titre d'exemple. Sur d'autres comportant deux voies, il est parfois possible de n'en renouveler qu'une tout en maintenant un trafic important, comme un aéroport doté d'une seule piste.

Les rencontres entre la ministre et les présidents de régions s'échelonneront sur plusieurs semaines et porteront sur les petites lignes et, d'une manière générale, le financement des infrastructures de transports, a-t-on appris auprès de l'association Régions de France.

Elisabeth Borne doit intervenir lors d'un atelier sur les transports au congrès de cette association le 27 septembre, à Marseille.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Elizabeth Pineau)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com