»
»
»
Consultation

La police des polices saisie d'une interpellation musclée

La police des polices saisie d'une interpellation musclée

PARIS (Reuters) - L'Inspection générale de la police nationale a été saisie au sujet d'une interpellation musclée dont la vidéo a été vue plus de 650.000 fois sur YouTube, a annoncé mardi Manuel Valls.

Filmée de l'étage d'un immeuble, la vidéo, qui commence alors que deux policiers ont déjà maîtrisé un homme à terre, montre que deux femmes tentent de s'interposer dans une arrestation, dimanche à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire).

L'un des policiers frappe alors une femme à coups de matraque avant de revenir à la charge avec une bombe lacrymogène tout en tenant des propos agressifs à son égard.

"J'ai vu cette vidéo. Une enquête est déjà ouverte. L'Inspection générale de la police nationale a été saisie", a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur sur BFM TV et RMC.

"La justice elle-même mène cette enquête. Le procureur de Tours est évidemment très sensible à cette affaire", a-t-il ajouté.

Bruno Albisetti, procureur adjoint de la République de Tours, a en effet indiqué lundi soir au site internet de 20 minutes avoir décidé de convoquer les deux agents dont le comportement est mis en cause.

"Je veux visionner à nouveau cette vidéo avec les agents de police impliqués", a-t-il dit. "Après, je verrai si cela mérite d'ouvrir une enquête. Si je suis convaincu par les explications des policiers, je n'ouvrirai pas d'enquête."

Appelée "Honte à la police française", la vidéo a été très commentée sur les réseaux sociaux, où de nombreuses voix dénoncent une "bavure".

"Je n'accepte pas les mots 'honte à la police française'. Ce n'est pas toute la police française qui est concernée", a dit mardi Manuel Valls.

"Attendons d'avoir tous les éléments concernant cette affaire, mais il n'y a pas de place dans la police pour de la violence ou pour des propos qui n'auraient rien à voir avec l'idée que l'on se fait d'une police républicaine."

Chine Labbé, édité par Patrick Vignal


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com