La plateforme russe RuTube de nouveau bloquée par une cyberattaque

La plateforme russe RuTube de nouveau bloquée par une cyberattaque
La plateforme russe RuTube de nouveau bloquée par une cyberattaque
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - La plateforme russe de vidéos RuTube a été bloquée mardi pour la deuxième journée consécutive par une cyberattaque qui, selon elle, est liée aux célébrations du 9 mai 1945, la fin de la Seconde guerre mondiale en Europe.

Le site de RuTube, habituellement saturé de contenus vidéo, affiche actuellement une image noire, avec ce court message: "Attention ! Le site effectue des travaux techniques. Le site a été attaqué. Pour le moment, la situation est sous contrôle. Les données des utilisateurs ont été sauvegardées."

La cyberattaque a été lancée lundi, en marge des célébrations russes au cours desquelles le président russe Vladimir Poutine a comparé le conflit en Ukraine à la victoire de l'armée soviétique sur l'Allemagne nazie.

"Quelqu'un voulait vraiment empêcher RuTube de montrer le défilé du Jour de la Victoire et les feux d'artifice de célébration", a déclaré RuTube. "Ce n'est pas un péché de se souvenir des batailles que nos hommes ont gagnées. La bataille pour RuTube continue."

Le site a décrit la cyberattaque comme la pire de son histoire.

Lors d'un autre incident survenu lundi, la télévision satellitaire russe a vu ses menus piratés avec des messages sur les événements en Ukraine.

"Vous avez du sang sur les mains", peut-on lire dans l'un des messages, selon des captures d'écran obtenues par Reuters.

Depuis l'invasion de l'Ukraine le 24 février, les sites web des entreprises publiques et les sites d'information russes ont fait l'objet de piratages sporadiques, souvent dans le but de diffuser des informations contraires à la position officielle de Moscou sur ce qu'elle appelle une "opération militaire spéciale".

RuTube a déclaré qu'une équipe nombreuse travaillait au rétablissement du service, et a démenti les informations selon lesquelles elle avait perdu le code source du site web.

Cette longue panne explique en partie pourquoi la Russie n'a pas encore bloqué le site de vidéos YouTube d'Alphabet Inc., en dépit d'amendes et d'avertissements répétés à l'encontre du service américain pour avoir supprimé certaines chaînes russes soutenues par l'État et pour ne pas avoir supprimé des contenus jugés illégaux par Moscou.

Début mars, la Russie a restreint l'accès aux plateformes de Twitter, de Facebook de Meta Platform, et d'Instagram.

(Reuters ; version française Dagmarah Mackos, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !