»
»
»
Consultation

La piste familiale évoquée après la fusillade du Texas

La piste familiale évoquée après la fusillade du Texas

Crédit photo © Reuters

par Lisa Maria Garza

SUTHERLAND SPRINGS, Texas (Reuters) - Les autorités texanes ont évoqué lundi la piste familiale au lendemain de la fusillade qui a fait 26 morts dans une église baptiste de Sutherland Springs, un village de 400 habitants situé à une soixantaine de kilomètres à l'est de San Antonio.

"Il y avait un problème dans la famille et la belle-famille. La belle-mère fréquentait l'église. Nous savons (...) qu'elle avait reçu des menaces de sa part", a déclaré Freeman Martin, porte-parole du département texan de la Sécurité publique.

Le tireur, un homme blanc âgé de 26 ans et nommé Devin Patrick Kelley, a ouvert le feu sur les fidèles rassemblés à la First Baptist Church, avant de prendre la fuite et d'être retrouvé mort dans son véhicule. Il pourrait s'être suicidé ou avoir été blessé par balles par un habitant qui l'avait pris en chasse, ont dit les autorités.

"Nous avons affaire à la tuerie de masse la plus importante de l'histoire de notre Etat", a déploré le gouverneur du Texas Greg Abbott lors d'une conférence de presse.

"Le fait que la tragédie ait eu lieu dans une église, un lieu de prière, où ces personnes innocentes ont été abattues, aggrave naturellement cette tragédie."

L'armée de l'air américaine a fait savoir que Devin Patrick Kelley avait servi dans une de ses unités logistiques de la base aérienne d'Holloman, au Nouveau-Mexique, de 2010 à sa mise à l'écart pour mauvaise conduite en 2012. Il avait été jugé et condamné cette année-là par une cour martiale pour des violences envers sa femme et son enfant.

Au Japon où il est en visite officielle, Donald Trump a qualifié cette énième tuerie d'"acte maléfique", tout en écartant le débat sur le contrôle des armes à feu.

"Ce n'est pas une question liée aux armes", a dit le président américain, "mais un problème de santé mentale".

Le tireur était un "individu très dérangé, avec beaucoup de problèmes", a-t-il ajouté en citant les premiers éléments d'enquête. "Nous avons beaucoup de problèmes de santé mentale dans notre pays, comme en ont les autres pays. Mais ce n'est pas une question liée aux armes. Heureusement, quelqu'un d'autre avait une arme qui tirait dans la direction opposée."

Les victimes sont âgées de cinq à 72 ans, a indiqué la police lors d'une conférence de presse. Parmi les morts figure la fille du pasteur, âgée de 14 ans, selon la famille.

COURSE POURSUITE

Les autorités ont dit disposer d'une vidéo tournée à l'intérieur de l'église pendant la fusillade mais n'ont pas souhaité la commenter dans l'immédiat.

Après la fusillade, un habitant a fait feu sur le tireur, qui portait un masque représentant une tête de mort, un gilet pare-balles et des vêtements militaires noirs.

Il a alors laissé tomber son fusil d'assaut, un Ruger AR-556, et s'est enfui à bord de son véhicule, a expliqué Freeman Martin.

Un habitant du village, Johnnie Langendorff, a dit l'avoir poursuivi au volant de son pick-up, roulant jusqu'à 150 km/h alors qu'il était au téléphone avec les services de secours.

Peu après, le suspect a été retrouvé mort dans son véhicule accidenté, à la limite du comté voisin de Guadalupe. "Il y a eu, je pense, des échanges de tirs sur la route avant l'accident. A ce stade, nous pensons qu'il s'est suicidé après l'accident", a expliqué Joe Tackitt, shérif du comté de Wilson, sur CBS News.

Freeman Martin a cependant indiqué que Devin Patrick Kelley avait téléphoné à son père pendant la course poursuite et lui a dit avoir été touché par balle.

Le massacre de Sutherland Springs est le dernier en date d'une longue série aux Etats-Unis.

Il y a un peu plus d'un mois, le 1er octobre, les Etats-Unis ont été endeuillés par la tuerie la plus meurtrière de leur histoire. Cinquante-huit personnes qui assistaient à un concert de country music en plein air à Las Vegas ont été tuées par Stephen Paddock, un riche retraité de 64 ans.

En juin 2015, un suprémaciste blanc a tué neuf fidèles noirs dans un temple de l'Eglise épiscopale méthodiste de Charleston, en Caroline du Sud. Il a été jugé en début d'année et condamné à mort.

Un dimanche matin de septembre dernier, une femme a été tuée sur le parking d'une église dans le Tennessee et six paroissiens blessés à l'intérieur par un homme qui s'est ensuite suicidé.

La tuerie de Sutherland Springs a eu lieu le jour du 8e anniversaire du massacre survenu le 5 novembre 2009 sur une base militaire à Fort Hood, au Texas, où 13 personnes ont été tuées. Un psychiatre de l'armée américaine a été condamné à mort pour ces faits et attend son exécution.

(Avec Bernie Woodall, Jon Herskovitz, Phil Stewart, Alex Dobuzinskis et Peter Szekely.; Gilles Trequesser, Danielle Rouquié, Jean-Stéphane Brosse et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com