Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

La peur du coronavirus recule, la hausse des actions se confirme

La peur du coronavirus recule, la hausse des actions se confirme
Crédit photo © Reuters

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait tutoyer ses records à l'ouverture tandis que les Bourses européennes sont orientées à la hausse à mi-séance mercredi grâce à l'apaisement des craintes liées au coronavirus, qui permet en outre aux rendements obligataires et aux cours du brut de poursuivre leur remontée.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'environ 0,4% pour le S&P-500 et le Dow Jones et de 0,5% pour le Nasdaq.

À 12h20 GMT, le CAC 40 parisien gagne 0,44% à 6.081,37 points, un plus haut de trois semaines. À Francfort, le Dax, qui prend 0,79%, a atteint en séance un pic historique à 13.747,58 points. A Londres, le FTSE s'octroie de son côté 0,38%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,5% et a touché en séance un plus haut depuis septembre 2000 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro, en hausse de 0,52%, a atteint un pic de presque 12 ans.

Le Stoxx 600 gagne 0,49% et a inscrit un niveau sans précédent à 430,90 points.

L'épidémie de coronavirus a fait 97 morts supplémentaires mardi en Chine continentale, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires chinoises, ce qui porte à 1.113 décès dans le pays depuis le début de l'épidémie.

Sur la journée de mardi, 2.015 cas de contamination ont été recensés, soit le plus faible nombre depuis fin janvier.

"Un air de soulagement souffle maintenant sur les marchés actions du monde entier, les opérateurs se félicitant également de la manière dont la Chine a géré la crise financièrement avec ses injections de liquidités, ce qui a contribué à maintenir la confiance dans le marché", a déclaré Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades.

VALEURS EN EUROPE

Les secteurs délaissés récemment en raison des inquiétudes liées aux conséquences économiques du coronavirus sont à nouveaux attractifs aux yeux des investisseurs. Les compartiments de l'automobile et des ressources de base gagnent respectivement 2,39% et 2,01%.

Michelin affiche la plus forte hausse du CAC 40 (+3,67%) devant Société générale (+3,09%) et TechnipFMC (+2,80%).

Kering avance de 2,77% après avoir publié un chiffre d'affaire trimestriel supérieur aux attentes tout en prévenant que l'épidémie de coronavirus pourrait peser sur le secteur du luxe.

Soutenu également par des trimestriels meilleurs que prévu, le brasseur néerlandais Heineken, numéro deux mondial du secteur, s'adjuge 6,38%.

En revanche, les résultats de la banque néerlandaise ABN Amro (-6,81%) et de Bic (-8,92%) déçoivent.

TAUX

Les rendements des emprunts d'Etat de référence de la zone euro sont orientés à la hausse, comme ceux des Treasuries américains, grâce à l'apaisement sur le front de la crise sanitaire chinoise.

Le dix ans allemand remonte à -0,381% après avoir inscrit un plus haut d'une semaine au-dessus de -0,36%.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans poursuit sa remontée et gagne plus de deux points de base à 1,6143%.

Les rendements des Treasuries avaient profité mardi des propos jugés rassurants de Jerome Powell lors de sa première audition au Congrès américain, lors de laquelle le président la Réserve fédérale a réaffirmé la solidité de l'économie américaine. Jerome Powell doit de nouveau s'exprimer, devant la commission bancaire du Sénat, à partir de 15h00 GMT.

CHANGES

L'"indice dollar" est quasiment inchangé face à un panier de devises internationales.

L'euro se maintient autour de 1,091 dollar, la baisse plus forte que prévu de la production industrielle en zone euro n'ayant pas fait réagir la monnaie unique.

PÉTROLE

Les cours pétroliers sont en hausse, le ralentissement du rythme de propagation du coronavirus laissant espérer que la demande chinoise de brut reparte.

Le Brent gagne plus de 2% à 55,08 dollars le baril et le brut léger américain avance de 1,46% à 50,67 dollars.

(Laetitia Volga, édité par)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com