Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

La Maison blanche propose un plan limité de soutien à l'économie

La Maison blanche propose un plan limité de soutien à l'économie
Crédit photo © Reuters

par Valerie Volcovici

WASHINGTON (Reuters) - L'administration Trump a appelé dimanche le Congrès à adopter un texte à la portée limitée pour faire face à la crise du coronavirus en utilisant le solde d'un fonds d'aide aux petites entreprises arrivé à expiration alors que les négociations en vue d'un accord global sont dans l'impasse.

La proposition de la Maison blanche, jugée insuffisante par les démocrates, est la dernière en date d'une série de discussions entre les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants et les républicains, majoritaires au Sénat, afin de relancer l'économie américaine qui peine à se remettre de la crise sanitaire qui a précipité de millions de personnes au chômage.

Dans une lettre aux parlementaires, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et le secrétaire général de la Maison Blanche, Mark Meadows, disent vouloir continuer à discuter avec le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, et la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, pour tenter de parvenir à un accord sur un projet de loi global.

Ils estiment cependant que dans l'attente d'un éventuel compromis, le Congrès devrait "approuver dans l'immédiat" une loi permettant d'utiliser les 130 milliards de dollars restant du Paycheck Protection Program, un programme de prêts aux entreprises mis en place par le gouvernement fédéral américain au début de la crise et qui a pris fin en août.

"L'approche du tout ou rien est une réponse inacceptable pour le peuple américain", plaident-ils.

Un porte-parole de Nancy Pelosi, principale négociatrice du camp démocrate, n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaires.

L'élue démocrate Nita Lowey, présidente de la commission des crédits de la Chambre des représentants, a rejeté la proposition de la Maison blanche, la jugeant "largement insuffisante".

"Nous ne pouvons rouvrir notre économie et jeter les bases d'une reprise solide que si nous soutenons les pouvoirs locaux et les Etats en première ligne dans cette crise", écrit-elle dans un communiqué publié dimanche.

La Maison blanche a proposé vendredi un plan global de 1.800 milliards de dollars alors que les démocrates souhaitent 2.200 milliards de dollars.

(Avec Patricia Zengerle; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !