»
»
»
Consultation

La Libye examine l'accord Total-Marathon Oil

La Libye examine l'accord Total-Marathon Oil
Crédit photo © Reuters

TUNIS/LONDRES (Reuters) - Le gouvernement libyen examine l'opération par laquelle Total a acheté en mars à Marathon Oil une participation de 450 millions de dollars (368 millions d'euros) dans les concessions du gisement Waha, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Les autorités libyennes réfléchissent à plusieurs possibilités, allant d'une révision des modalités de l'accord - en raison du prix jugé trop bas par certains - à une contre-offre de la National Oil Corporation (NOC), la compagnie pétrolière publique libyenne.

"La NOC veut racheter la part de Total", a déclaré une source du gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale, ajoutant que Tripoli examinait la valeur de la participation de 16,33% en vue de lever éventuellement des fonds pour une contre-offre grâce à un financement du fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority (LIA).

"Ils pensent à la LIA comme un éventuel soutien financier (...) la LIA étudie la chose et la procédure ne fait que commencer", a déclaré la source.

La Libye n'a pas donné le feu vert formel nécessaire à la finalisation de l'accord Total-Marathon, ce qui signifie qu'elle pourrait être bloquée, a ajouté la source.

L'acquisition effectuée par Total doit lui donner accès à des réserves et ressources de plus de 500 millions de barils équivalent pétrole, à une quote-part de production immédiate d'environ 50.000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j) ainsi qu'à un potentiel d'exploration important sur la zone des concessions répartie sur plus de 53 000 km2 dans le bassin prolifique de Syrte.

(Aidan Lewis et Ahmad Ghaddar; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com