»
»
»
Consultation

La justice saisie des propos du maire de Cholet

La justice saisie des propos du maire de Cholet
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La justice a été saisie des propos du député-maire UDI de Cholet, qui a déclaré lors d'une altercation avec des gens du voyage que "Hitler n'en a peut-être pas tué assez", a annoncé mardi Manuel Valls.

Le ministre de l'Intérieur a dit souhaiter que les propos de Gilles Bourdouleix soient sanctionnés "très lourdement".

"Ce n'est pas une dérive, ce n'est pas un dérapage, ce sont des mots qui sont inadmissibles", a-t-il dit sur i>télé.

"La justice a été saisie parce que ces propos, c'est l'apologie des crimes de la Seconde Guerre mondiale, c'est l'apologie du nazisme, et dans la bouche d'un maire (...) c'est tout à fait insupportable", a-t-il ajouté.

Jean-Louis Borloo, président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI), a promis lundi des sanctions contre le maire de Cholet, et dit avoir saisi le comité exécutif du parti centriste "pour les suites inévitables à donner".

"La décision qui sera prise mercredi soir ne peut-être que l'exclusion", a précisé à Reuters Jean-Christophe Lagarde, vice-président de l'UDI.

Les propos du maire de Cholet ont été rapportés par le Courrier de l'Ouest, qui a par la suite mis un enregistrement en ligne.

Gilles Bourdouleix s'était déplacé dimanche sur un terrain occupé illégalement dans sa commune par plus d'une centaine de caravanes de gens du voyage, après avoir été contacté par une famille d'agriculteurs.

Selon Le Courrier de l'Ouest, il a été accueilli par des gens du voyage mimant le salut nazi et l'accusant de racisme. Sur la bande-son diffusée par le quotidien, Gilles Bourdouleix déclare : "Eh ben, Hitler, il n'en a peut-être pas tué assez".

Gilles Bourdouleix a dénoncé mardi sur i>télé une "manipulation" et un "montage".

Chine Labbé, édité par Julien Dury


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com