La Grande-Bretagne va fournir une aide militaire de 1,3 milliards de livres à l'Ukraine

La Grande-Bretagne va fournir une aide militaire de 1,3 milliards de livres à l'Ukraine
La Grande-Bretagne va fournir une aide militaire de 1,3 milliards de livres à l'Ukraine
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne a annoncé qu'elle fournirait une aide militaire supplémentaire de 1,3 milliards de livres sterling (1,52 milliards d'euros) à l'Ukraine, avant une vidéoconférence du G7 prévue dimanche et à laquelle participera le président ukrainien Volodimir Zelensky.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est l'un des fervents défenseurs de l'Ukraine et de ses efforts de résistance depuis l'invasion russe lancée le 24 février. Le gouvernement britannique a envoyé des missiles antichars, des systèmes de défense aérienne et d'autres armes à l'Ukraine.

Cette nouvelle aide double presque les engagements de dépenses précédents que la Grande-Bretagne a pris vis-à-vis de l'Ukraine.

"L'attaque brutale du (président russe Vladimir) Poutine est non seulement la source d'une dévastation sans nom en Ukraine, mais elle menace également la paix et la sécurité en Europe", a déclaré Boris Johnson dans un communiqué. La semaine dernière, le Premier ministre britannique est devenu le premier dirigeant occidental à s'être adressé au parlement ukrainien depuis le début du conflit.

Les dirigeants des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France, de l'Allemagne, du Japon, du Canada et de l'Italie, participeront dimanche à une vidéoconférence avec le président ukrainien Volodimir Zelensky, à la veille des célébrations commémorant la capitulation de l'Allemagne nazie face à l'Union soviétique organisées à Moscou.

La Grande-Bretagne a déclaré que les fonds nécessaires à l'aide supplémentaire pour l'Ukraine proviendraient d'une réserve utilisée par le gouvernement pour les urgences.

Si la Grande-Bretagne a fourni une aide militaire importante à Kyiv, elle a jusqu'à présent accepté relativement peu des plus de 5 millions d'Ukrainiens qui ont fui leur pays.

Le gouvernement britannique a déclaré samedi qu'il avait jusqu'à présent délivré plus de 86.000 visas à des Ukrainiens, dont environ 27.000 avaient atteint la Grande-Bretagne.

(Reportage Andrew MacAskill; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !