La Franco-Iranienne Fariba Adelkhah de nouveau incarcérée en Iran, selon son comité de soutien

La Franco-Iranienne Fariba Adelkhah de nouveau incarcérée en Iran, selon son comité de soutien

PARIS (Reuters) - L'anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah a été de nouveau incarcérée à la prison d'Evin, en Iran, rapporte mercredi son comité de soutien dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Fariba Adelkhah a été arrêtée en juin 2019 puis assignée à résidence à Téhéran après sa condamnation à cinq ans de prison en octobre 2020.

L'Iran, qui ne reconnaît pas la double nationalité, a condamné la chercheuse pour "atteinte à la sûreté nationale". La République islamique a systématiquement rejeté les appels de la France à sa libération.

Son comité de soutien affirme que Fariba Adelkhah est utilisée "à des fins extérieures ou intérieures qui demeurent opaques, mais ne concernent en rien ses activités".

Engagé dans des négociations sur son programme nucléaire avec plusieurs grandes puissances, dont la France, l'Iran a toujours rejeté les accusations selon lesquelles il se servait de binationaux arrêtés sur son territoire pour obtenir des concessions de la communauté internationale.

(Rédigé par Bertrand Boucey, édité par Jean Terzian)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !