La France sanctionne des colons israéliens pour des violences

La France sanctionne des colons israéliens pour des violences
La France sanctionne des colons israéliens pour des violences
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France va interdire à 28 colons israéliens d'entrer sur son territoire en raison d'attaques contre des Palestiniens en Cisjordanie occupée, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères.

"Ces mesures interviennent alors que se sont multipliées, ces derniers mois, des violences perpétrées par des colons à l’encontre de la population palestinienne. La France réaffirme sa condamnation ferme de ces violences inadmissibles", a déclaré le ministère dans un communiqué.

Il n'a pas divulgué l'identité des personnes concernées.

Les violences quotidiennes de colons ont plus que doublé depuis l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre et l'offensive qui a suivi contre l'enclave palestinienne de Gaza, montrent les chiffres des Nations unies.

A lire aussi...Comptage

Si l'attention internationale s'est concentrée sur cet assaut transfrontalier et sur la guerre à Gaza, les responsables européens ont également exprimé leur inquiétude face à la montée des violences contre les Palestiniens en Cisjordanie.

Les États-Unis et la Grande-Bretagne ont exprimé des préoccupations similaires et ont déjà imposé des sanctions à l'encontre de plusieurs colons.

Le responsable de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, a déclaré en décembre qu'il proposerait également des mesures similaires au niveau de l'UE.

Paris soutient cette initiative et dit travailler "à cet égard avec [ses] partenaires européens".

(Reportage John Irish ; version française Kate Entringer)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité