»
»
»
Consultation

La France "prête" à accueillir des migrants bloqués près de Malte

La France "prête" à accueillir des migrants bloqués près de Malte
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France est prête à participer "dans le cadre d'un effort européen" à l'accueil d'une partie des 49 migrants bloqués depuis plusieurs jours au large de Malte sur deux navires affrétés par des ONG allemandes, a-t-on indiqué jeudi à l'Elysée, confirmant une information du Monde.

"La Commission (européenne) mène actuellement des consultations. Conformément aux principes toujours suivis par la France, nous sommes prêts à participer dans le cadre d'un effort européen et pour les personnes qui sont en besoin de protection", a-t-on précisé de même source.

Deux navires, le Sea-Watch 3 et le Professor-Albrecht-Penck, sont dans l'attente depuis plusieurs jours d'un feu vert de l'Italie et de Malte pour accoster mais à l'heure actuelle les deux pays refusent d'accéder aux demandes des ONG allemandes, estimant avoir accueilli d'ores et déjà un nombre important de migrants.

Prenant le contre-pied du ministre italien de l'Intérieur et chef de l'extrême-droite Matteo Salvini, le maire centre-gauche de Naples, Luigi de Magistris, a fait savoir jeudi que sa ville était pour sa part prête à accueillir les 32 migrants actuellement à bord du Sea-Watch 3.

"Laisser des gens et des enfants en plein milieu d'une mer froide et déchaînée est un crime - ce n'est pas seulement indécent, immoral et effroyable", a-t-il dénoncé au micro de la radio locale CRC.

A l'image de la France, l'Allemagne et les Pays-Bas se sont quant à eux dits prêts à accueillir une partie des migrants à condition que d'autres pays européens fassent de même, conformément aux conclusions du sommet européen de juin 2018 qui préconisaient un "effort partagé".

Selon les derniers chiffres publiés par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 113.000 personnes ont traversé la Méditerranée en 2018 pour rejoindre l'Europe et quelque 2.262 ont péri ou disparu en mer.

(Marine Pennetier, avec Crispian Balmer à Rome, édité par Yves Clarisse et Elizabeth Pineau)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com