»
»
»
Consultation

La France contre une négociation avec USA sur les droits de douane

La France contre une négociation avec USA sur les droits de douane
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France refuse l'ouverture d'une négociation avec les Etats-Unis sur les droits de douane pour éviter une guerre commerciale, déclare le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, dans un entretien publié vendredi sur le site du quotidien Les Echos.

Alors que des voix s'élèvent en Allemagne pour ouvrir une négociation avec les Etats-Unis et échapper ainsi à la menace de Donald Trump d'imposer des droits sur l'acier et l'aluminium européens, "le gouvernement français soutient la position de la Commission européenne, à savoir demander une exemption totale, permanente et non conditionnée", déclare-t-il.

Il rappelle qu'Emmanuel Macron avait déclaré qu'il n'était pas possible de négocier "avec un pistolet sur la tempe".

"La France n'est pas favorable à des discussions tarifaires", poursuit-il, sans confirmer la thèse d'un différend entre la France et l'Allemagne sur ce sujet alors que le ministre allemand de l'Economie, Peter Altmaier, a souligné mercredi qu'il était "difficile" de parvenir à un compromis.

"Paris et Berlin partagent la même ambition : l'Union européenne ne doit pas être le bouc émissaire des tensions commerciales sur l'acier générées par d'autres pays dans le monde", dit-il. "Les deux gouvernements, à tous les niveaux, sont dans une concertation constante."

Donald Trump a décidé lundi de prolonger d'un mois les exemptions accordées aux pays de l'Union européenne, au Canada et au Mexique "pour une dernière période de 30 jours", au 1er juin, afin de poursuivre les négociations.

Si ces droits devaient être appliqués, l'Union européenne répliquerait, ajoute Jean-Baptiste Lemoyne. "Mais nous sommes aussi prêts à travailler avec les Etats-Unis pour réformer l'OMC et refonder le multilatéralisme."

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com