La France autorise un nouveau traitement par anticorps de synthèse face à Omicron

La France autorise un nouveau traitement par anticorps de synthèse face à Omicron
La France autorise un nouveau traitement par anticorps de synthèse face à Omicron
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les autorités sanitaires françaises ont autorisé vendredi l'accès précoce à un nouveau traitement contre le COVID-19, le Xevudy (sotrovimab) de GlaxoSmithKline, estimant que cet anticorps monoclonal pourrait aider à combattre le variant Omicron du coronavirus.

Le Xevudy, qui s'administre par intraveineuse, est destiné aux adultes et adolescents de 12 ans et plus infectés par le COVID-19 et présentant un risque de forme sévère.

Dans un communiqué, la Haute Autorité de santé (HAS), instance qui autorise le traitement, explique qu'"à la différence des précédents, [il] présente un mécanisme d'action qui permet d'espérer le maintien de son efficacité sur les variants, y compris le variant Omicron".

Deux autres traitements de ce type étaient déjà autorisés en France : le Ronapreve, de Roche et Regeneron, et Evusheld, d'AstraZeneca.

L'Agence européenne du médicament avait autorisé la mise sur le marché du Xevudy le 17 décembre dernier.

(Rédigé par Sophie Louet, édité par Bertrand Boucey)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !