Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

La filière auto devra relocaliser en contrepartie du soutien de l'Etat

La filière auto devra relocaliser en contrepartie du soutien de l'Etat
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les acteurs de la filière automobile française, sévèrement touchés par la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, devront envisager des relocalisations en contrepartie du soutien que l'Etat compte leur apporter, a prévenu lundi Bruno Le Maire.

"Nous sommes prêts à vous aider, nous sommes prêts à améliorer par exemple les primes à la conversion, nous sommes prêts à regarder ce qui va améliorer votre compétitivité sur le site de production français, la contrepartie ça doit être quelle relocalisation est-ce que vous envisagez", a déclaré le ministre français de l'Economie et des Finances aux acteurs du secteur sur BFM Business.

"C'est comme ça qu'on va arriver à construire une industrie automobile plus forte", a-t-il souligné en précisant qu'il s'entretiendrait à nouveau cette semaine avec les représentants de la filière.

(Leigh Thomas et Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !