»
»
»
Consultation

La demande asiatique dope les ventes de L'Oréal

La demande asiatique dope les ventes de L'Oréal
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'Oréal a annoncé mardi avoir accéléré sa croissance au troisième trimestre, stimulée par la demande en Asie en particulier pour ses produits de soins de la peau comme ses crèmes anti-âge.

Les groupes de cosmétiques comme L'Oréal et le japonais Shiseido ont pâti de craintes d'un ralentissement en Chine, ce qui a pesé sur leur cours en Bourse.

"Le groupe croît rapidement en Asie et notamment en Chine où les produits de luxe poursuivent sur leur lancée", déclare cependant le PDG Jean-Paul Agon cité dans un communiqué.

Le numéro un mondial des cosmétiques ne voit absolument aucun signe de freinage de la demande en Chine, a-t-il précisé aux analystes.

Au troisième trimestre, le pôle luxe de L'Oréal affiche une croissance de 15,6% de ses ventes (10,6% anticipé) grâce à la Chine, Hong Kong et le "travel retail".

Au troisième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 6,473 milliards d'euros, en croissance organique de 7,5% contre un rythme de 5,8% à 6,359 milliards attendus en moyenne par les analystes interrogés pour Reuters par Inquiry Financial.

L'Oréal confirme ainsi viser pour 2018 une croissance comparable significative de son chiffre d'affaires et une progression de sa rentabilité tout en continuant à surperformer le marché.

Jean-Paul Agon a également dit aux analystes anticiper une accélération de la croissance du marché mondial de la beauté qui pourrait atteindre environ 6% à la fin de l'année.

La division grand public affiche une croissance organique de 2,3% (2,9% attendu), malgré une amélioration en Europe de l'Ouest et Jean-Paul Agon a déclaré s'attendre à une accélération du rythme dans les mois qui viennent pour revenir à 3-4%.

Il a toutefois reconnu que le groupe mettait un peu plus de temps que prévu pour améliorer les performances de cette division jusqu'au niveau qu'il souhaite atteindre.

(Sarah White et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com